CIV : Division au RHDP, Mamadou Sanogo, ministre RDR, accuse Bédié

Par Gary SLM
Publié le 21 août 2017 à 13:17 | mis à jour le 21 août 2017 à 13:17

Le RHDP est de plus en plus fragilisé à l'approche de la présidentielle de 2020. Un baron du RDR, le ministre Mamadou Sanogo accuse Henri Konan Bédié d'être l'instigateur de la division de la coalition.

Mamadou Sanogo (RDR) s'en prend à Bédié pour le RHDP

Les luttes de positionnement, coups bas, accusations et autres surenchères sont actuellement observés au sein du RHDP. Il ressort en effet des différentes prises de position des cadres du RDR et du PDCI que la rupture est en passe d'être consommée dans la coalition au pouvoir. Actuellement en tournée de mobilisation pour le 3e congrès du RDR, le ministre Mamadou Sanogo a lancé depuis Agboville : « C'est Bédié qui est à la base de la déchirure du RHDP. »

Poursuivant, ce cadre de la rue Lepic ajoute : « Ouattara n'a pris aucun engagement avec qui que ce soit. » Remettant ainsi en cause l'appel de Daoukro dont le président entend se prévaloir pour faire d'un militant actif du PDCI le candidat du RHDP pour la présidentielle de 2020.

Certains cadres du parti présidentiel tentent toutefois d'apaiser la tension au sein de la coalition au pouvoir. Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim du RDR, a appelé à l'union des fils d'Houphouët-Boigny pour une longévité au pouvoir. L'ex-Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio, cadre du PDCI, lui a également emboité le pas : « C'est dans l'union que nous sommes plus forts et que tout redevient possible. »


Eu égard à toutes ces prises de position discordantes, le RHDP pourra-t-il effectivement aller à la présidentielle de 2020 unis ? Bien malin qui pourra pronostiquer juste. Quoi qu'il en soit, l'opposition compte tirer partie d'une éventuelle mésentente au sommet de l'Etat pour mieux se positionner.