Burkina-Faso: Salif Diallo conduit à sa dernière demeure

Par Gary SLM
Publié le 25 août 2017 à 11:00 | mis à jour le 25 août 2017 à 11:00

Le président de l'Assemblée nationale du Burkina-Faso, Salif Diallo décédé le samedi 19 août 2017 dernier en France, en banlieue parisienne, vient d'être conduit à sa dernière demeure au Burkina-Faso devant un parterre d'autorités de premier rang dont le Président de la République, Roch Christian Kaboré.

Salif Diallo accompagné avec honneur à sa dernière demeure

La cérémonie d'Adieu consacrée à M. Salif Diallo, président de l'Assemblée nationale du Burkina-Faso, récemment décédé en France, a été auréolée de discours et de couleurs qui révélaient l'hommage que la Nation burkinabè voulait offrir à ce digne combattant des libertés au Burkina-Faso.

Hier jeudi 24 août 2017, au Palais des Sports de Ouagadougou, l'on pouvait entendre le Président Roch Kaboré dire à son sujet: "Les circonstances qui nous rassemblent ici cet après midi sont tristes et douloureuses. La disparition brutale à Paris le samedi 19 août courant de Salifou Diallo, président de l'Assemblée nationale, président du mouvement du peuple pour le progrès, arraché à notre affection et a notre combat quotidien pour la démocratie, la justice et le progrès économique et social, est celle d'un frère, d'un camarade, d'un ami, d'un grand commis de l'État, d'un compagnon de lutte, d'un collaborateur engagé et déterminé, d'un homme politique averti", a t-il déclaré en entame.

Poursuivant, le Président Kaboré a ajouté ceci:"Je voudrai lui rendre cet ultime hommage pour saluer son action en faveur du Burkina, de sa région du nord, et de son Yatenga natal, mais aussi du continent africain et du reste du monde où il compte de nombreux amis et compagnons de lutte. Salif Diallo nous a donné l'exemple d'un homme de conviction, courageux, tacticien et résolument déterminé à remporter toutes les batailles qu'il engageait. Salifou Diallo a cru, s'est battu et a tiré sa révérence, nous enjoignant ainsi à relever les défis qui se dressent devant nous et le meilleur hommage que nous puissions lui rendre, c'est de nous engager engager individuellement et collectivement à remporter les batailles à venir pour la paix et la prospérité de notre national", a t-il annoncé devant ses pairs du Niger et de la Guinée, respectivement les Présidents Mahamadou Issoufou et Alpha Condé.

M. Salif Diallo sera inhumé aujourd'hui vendredi 25 août 2017, dans sa ville natale à Ouahigouya.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé