Liberia: Ellen Johnson Sirleaf fait son bilan avant de rendre le tablier

Par Gary SLM
Publié le 25 August 2017 à 11:53 | mis à jour le 25 August 2017 à 11:53

La Présidente de la République du Liberia, Mme Ellen Johnson Sirleaf a fait son bilan, consciente qu'elle rendra très bientôt le tablier du pouvoir d'Etat au prochain candidat que les citoyens libériens se feront fort d'élire selon les clauses du scrutin qui s'ouvrira si peu.

Ellen Johnson Sirleaf à l'heure du bilan au Liberia

La Présidente sortante du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf a dressé son bilan en termes des réalisations effectuées au Liberia et à l'étranger au compte de son pays, durant les deux mandats successifs qu'elle a accomplis de main de dame de fer depuis sa prise de pouvoir en 2006.

Connu en terme juridique sous le nom de « Loi sur la transition présidentielle de 2017 », ce projet de loi vise à préparer le terrain politique au Liberia pour faciliter le passage du pouvoir au nouveau président qui sera élu, une sorte de dispositions transitoires de transfert du pouvoir.

Comme une mère devant des générations de pairs et de petits enfants, Ellen Johnson Sirleaf a tenu les propos suivants: « J'ai 78 ans. J’ai commencé par lutter pour la libération du Liberia depuis plus d'un demi-siècle... J'ai été témoin des troubles civils, de la dictature, de l'anarchie et de la guerre, de l'abus des enfants recrutés en tant que soldats, de la violence sexuelle omniprésente et de l'effondrement économique, puis de la paix aux élections, au développement et à l’essor de notre société », a t-elle tenu à faire savoir.

Pour elle, les élections présidentielles à venir doivent constituer un test pour l'ensemble des Libériens y compris les leaders politiques en faveur de la paix, qui doit être préservée coûte que coûte au Liberia:

« c’est un grand test pour notre démocratie, les prochaines élections … ».

Un Forum électoral avec tous les partis politiques a été proposé à ce sujet.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus