CIV : Evasion spectaculaire à la prison de Katiola, 96 détenus dans la nature

Par Gary SLM
Publié le 04 septembre 2017 à 10:36 | mis à jour le 04 septembre 2017 à 10:36

Les prisons ivoiriennes seraient-elles devenues de véritables passoires ? Tout porterait à le croire après cette autre évasion qui a eu lieu, ce dimanche, à la prison de Katiola. Environ cent détenus se sont évanouis dans la nature et seraient activement recherchés par les autorités sécuritaires.

Une autre évasion à la prison de Katiola, l’ombre de Yacou le Chinois plane

Que cachent toutes ces évasions qui ont actuellement cours en Côte d'Ivoire ? Cette interrogation est d'autant plus opportune que plusieurs détenus se sont échappés, ces dernières semaines, des prisons ivoiriennes. La prison de Katiola a, en effet, connu son feuilleton de "Prison break" à l'aube de ce dimanche 3 septembre. Aussi, 96 prisonniers ont-ils profité de l'inattention des gardes pénitentiaires pour prendre la clé des champs.

Une source judiciaire qui s'est saisie du dossier donne ainsi les contours de cette évasion spectaculaire : « Ce sont des lieutenants du célèbre Yacou le Chinois qui sont à la base de cette évasion massive. » Avant d'expliquer la scène : « Les détenus sont passés par le toit de leurs cellules pour regagner d’autres cellules et ils ont profité de la sortie des corvéables pour casser le grand portail et prendre la fuite. » Une source sécuritaire précise par ailleurs : « Les prisonniers se sont évadés entre 5 heures du matin et 6 heures. »

Notons que la Côte d'Ivoire vient ainsi de connaitre sa troisième évasion en l'espace d'un mois. La prison de Gagnoa avait donné le ton, le 6 août dernier, par l'évasion de cinq détenus. Le palais de justice d'Abidjan-Plateau a suivi le 8 aout, avec une vingtaine de prisonniers qui ont échappé à la vigilance de leurs geôliers après en avoir agressé un.


Une complicité interne ? Telle est l'analyse de plusieurs observateurs qui craignent cependant le pire. D'autant plus que l'on s'achemine vers une année électorale qui se veut d'ores et déjà électrique.