CIV : Grosse polémique autour du budget de souveraineté du pdt Ouattara

Le budget de souveraineté d'Alassane Ouattara est actuellement au coeur de toutes les polémiques. Le secrétaire général de la présidence, Patrick Achi, tente donc de démentir les révélations du journal la Lettre du Continent.

Le budget de souveraineté, une caisse noire pour le président Ouattara ?

À combien s'élève exactement le budget de souveraineté du président Alassane Ouattara ? Cette interrogation vaut son pesant d'or, dans la mesure où la présidence ivoirienne dément formellement les récentes révélations d'un journal d'investigation. Ledit journal avait, en effet, affirmé : « Le président Alassane Ouattara bénéficie, dans la plus grande discrétion, d'un fonds de souveraineté de 342,6 milliards de francs CFA (521 millions d'euros). » Avant d'ajouter : « Le chef de l'État ivoirien peut d'autant mieux puiser à sa guise dans cette enveloppe budgétaire que cette dernière est gérée directement par son frère ... Birahima Téné Ouattara. »

Cette révélation a tellement heurté les Autorités ivoiriennes, qu'elles sont aussitôt montées au créneau pour crier leur indignation. Patrick Achi, secrétaire général de la présidence, a donc produit un communiqué dans lequel il apporte un démenti cinglant. Ainsi qu'il est indiqué dans la note dont copie nous est parvenue : « La présidence de la république élève la plus vive protestation contre ces informations mensongères, gravement diffamatoires et qui portent atteinte à l'honneur et à la considération du Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara. »

Le budget de souveraineté, une affaire à élucider

Le président Ouattara entend par ailleurs intenter une action contre les auteurs de cet article. Les avocats de l'État de Côte d'Ivoire ont par ailleurs été saisis à cet effet : « Le président de la République a donné mandat aux avocats Maîtres Jean Pierre Mignard et Jean Paul Benoit, de mettre en œuvre toutes voies de droit et toutes actions utiles en vue de la sanction de tels agissements et de la réparation des préjudices subis du fait de l'atteinte à son image, tant sur le plan national qu'international. »

Notons cependant que l'affaire du budget de souveraineté de la présidence ivoirienne fait actuellement objet de polémique à Abidjan. Des observateurs qui accordent une certaine crédibilité à ces révélations s'offusquent d'ores et déjà du montant évoqué. D'autant plus que la Côte d'Ivoire traverse actuellement une période de vaches maigres au niveau de ses finances publiques. Les Autorités ont dû réduire le budget de l'État de 10% après la chute du prix du cacao. Au-delà du démenti et l'action judiciaire, d'aucuns s'attendent à ce que la Présidence fasse plus de lumière sur ce budget. Le contribuable ivoirien serait donc très curieux d'en savoir davantage.

Communiqué de la présidence de la République

Communiqué à propos du budget de souveraineté de Ouattara