CIV - Pollution, Total aurait déversé 300 000 L d'hydrocarbures dans les eaux ivoiriennes

Par Gary SLM
Publié le 16 septembre 2017 à 13:19 | mis à jour le 16 septembre 2017 à 13:19

Total, la société pétrolière française qui opère sur le Bloc CI-100 à l’est de la Côte d’Ivoire, non loin de la frontière avec le Ghana, aurait accidentellement déversé près de 300 000L d'hydrocarbures dans les eaux ivoiriennes.

Total pollue-t-elle discrètement en Côte d’Ivoire ?

La société Total Côte d'Ivoire opère sur le bloc CI-100 dans les eaux ivoiriennes, plus précisément dans la partie Est du bassin sédimentaire. Depuis jeudi dernier, un gros incident se serait produit sur le forage Bloc CI-100. Cet incident aurait occasionné le déversement de près de 300 000 litres d'hydrocarbures dans les eaux ivoiriennes.

L’entreprise française aurait même déclenché son plan de pollution de manière discrète. Après 24h de gestion de l'incident, il nous revient d'une source bien introduite qu'une importante quantité de produits s'est dispersée dans l’eau. L’incident serait depuis sous contrôle. Cela n’empêche que Total aurait dû communiquer sur l'accident afin de permettre à l’État de Côte d’Ivoire de prendre des dispositions pour éviter une éventuelle pollution de ces plages dans les semaines ou mois à venir.

Total détient une participation de 60 % sur le permis CI 100

Dans le cas d’espèce, l’entreprise a l'obligation de prévenir l’État ivoirien, ce qui ne serait pas encore le cas. Total EP Côte d’Ivoire détient une participation de 60 % sur le permis CI 100 aux côtés de Yam’s Petroleum LLC (25 %) et de Petroci Holding (15 %). L’entreprise française est également présente sur trois autres permis d’exploration (CI-514, CI-515, CI-516) situés en offshore très profond.

Nous y reviendrons.