Côte d’Ivoire : Une importante cache d’armes découverte à Attécoubé

Par Gary SLM
Publié le 28 septembre 2017 à 09:56 | mis à jour le 28 septembre 2017 à 09:56

Hier à Abidjan, en Côte d’Ivoire, les forces de l’ordre ont découvert un important arsenal d’armes dans la commune d’Attécoubé. Cette découverte est la deuxième plus importante après celle effectuée au domicile de Soul to Soul, le chef de protocole de Soro Guillaume, président de l’Assemblée Nationale du même pays.

Attécoubé, une cache d’armes au coeur d’Abidjan

Une enquête avait été ouverte par l’armée ivoirienne en toute discrétion dans le quartier d’Attécoubé après une alerte donnée par un riverain. Les hommes du ministre Hamed Bakayoko ont découvert dans ce quartier une importante quantité d’armes de guerre.

Ce sont des AK-47, des mitrailleuses lourdes, des grenades, des lance-roquettes, des obus, 300 treillis, des cagoules, de fausses plaques d’immatriculation, des munitions, des explosifs ainsi qu'un véhicule... qui ont été entreposés dans ce gymnase désaffecté d’Attécoubé.

Ce quartier situé entre la forêt du Banco, Yopougon Adjamé et le Plateau est un quartier stratégique pour la conduite d’une opération d’envergure. Cette enquête déclenchée mardi seulement a permis aux forces de l’ordre de faire cette découverte et d’interpeller quatre individus.

Encore des pro-Gbagbo ??

Cache d'armes découverte à Abidjan, à AttécoubéDes indices sur les propriétaires de cette cache d’armes existent puisqu’en plus des hommes interpellés dans ce gymnase, des cartes de membres d’une organisation jusque là inconnues étaient également sur les lieux. Ce groupe baptisé « Groupement guerrier pour la dignité et la justice en Côte d'Ivoire » se préparait à intensifier les attaques débutées ces derniers mois contre les positions des forces de l’ordre.


Début septembre, une arrestation de suspects avait faire dire aux autorités ivoiriennes qu’une tentative de coup d’État de pro-Gbagbo était en préparation. Va-t-on de nouveau accuser le camp de l’ancien président ivoirien d’être propriétaire de cet arsenal de guerre ?

Il faut noter qu'Attécoubé est un quartier majoritairement acquis au RDR, parti du président Alassane Ouattara. Il est donc difficile d'imaginer des pro-Gbagbo y installer leur base pour une attaque contre les positions des forces de l'ordre. Les arrestations d'individus affectés à la surveillance de cette cache d'armes devraient permettre d'en savoir davantage dans les jours à venir.




Articles les plus lus