Afrique-USA : Condé, Ouattara et Macky Sall au banquet de Trump

Associés aux travaux de réflexion sur un projet de réforme de l’ONU initié par les États unis, trois dirigeants francophones d'Afrique ont pris part à un diner sur invitation du président américain Donald Trump, à savoir Alassane Ouattara, Macky Sall et Alpha Condé.

Donald Trump associe Ouattara, Condé et Macky Sall à la réforme de l'ONU

Donald Trump veut entamer des démarches pour des réformes de l'ONU. Le 20 septembre, en marge de la 72e Assemblée générale de l'ONU, le président de la première puissance mondiale a reçu à dîner des chefs d’État africains et leurs différentes délégations. Au nombre de ces leaders africains, trois président d'Afrique francophone ont été conviés au banquet de Donald Trump. Il s'agit de l'Ivoirien Alassane Ouattara, le Sénégalais Macky Sall et le Guinéen Alpha Condé.

En se tournant vers l'Afrique, le nouveau locataire de la Maison-Blanche entend rallier plus de monde à son projet et surtout faire partager sa vision. Le président américain a par ailleurs félicité ses hôtes pour les progrès réalisés sur le plan économique. Il s'agit d'avancées notables qui ont séduit le milliardaire. En associant ses pairs africains à son projet de réforme, Donald Trump veut lutter contre la «bureaucratie» et la «mauvaise gestion» au sein de l’organisation. Il avait également indiqué lors de cette rencontre que plusieurs de ses amis ont fait de gros profits en investissant en Afrique.

Rappelons que les États-Unis sont le premier contributeur financier de l'ONU. Ils assurent près de 28,5% du budget de 7,3 milliards de dollars pour les opérations de paix, et 22% des 5,4 milliards pour ses crédits de fonctionnement. Au total, la part américaine représente 22% du budget général de l'ONU.