Sénégal: la liberté d'office refusée au Maire de Dakar, Khalifa Sall

Au Sénégal, les partisans du Maire de Dakar, Khalifa Sall devront encore attendre un tout petit peu avant de retrouver leur mentor en toute liberté. La Justice sénégalaise vient de lui refuser la liberté d'office qu'il avait demandée par l'entremise de ses avocats à la Chambre d'accusation de la Cour d’appel de Dakar.

Khalifa Sall, le Maire de Dakar, maintenu en prison, la liberté d'office rejetée

A quand la libération du Maire de Dakar, M. Khalifa Sall, farouche opposant du Président Macky Sall?Mêmes les devins ne sauraient le dire au regard des récentes tractations initiées par ses avocats auprès la Chambre d'accusation de la Cour d'appel de Dakar, qui se sont avérées vaines.

Les avocats du député Khalifa Sall qui n'a pas encore mis les pieds au Parlement parce que détenu, ont introduit la requête de mise en liberté d'office à la Chambre d'accusation de la Cour d'appel de Dakar, vu la qualité de député que revêt leur client, mais cette requête a été jugée pour l'heure irrecevable.

Pour cette Cour, la démarche observée par les avocats du Maire-Député Khalifa Sall, ne répond pas aux normes juridiques en vigueur au Sénégal. Ces normes contenues dans l’article 61 alinéa 6 du code de procédure pénale voudraient que l'Assemblée nationale elle-même se prononce sur le cas du mis en cause et face la démarche, document à l'appui, de la demande de liberté d'office du client.

Cela n'ayant pas été le cas au sujet de M. Khalifa Sall, la Chambre s'est vu obligée de lui refuser cette liberté d'office. En prison depuis sept (07) mois jour pour jour, le Maire de Dakar, Khalifa Sall n'est plus en parfaite symbiose politique avec son ancien mentor le président Macky Sall, qui l'accuse d'avoir détourné 1,8 milliards de francs cfa.