France : Nicolas Sarkozy, un «délinquant chevronné» qui pourrait aller en prison

Par Gary SLM
Publié le 16 octobre 2017 à 16:17 | mis à jour le 16 octobre 2017 à 16:17

Ce n’est pas demain que l’ancien président français Nicolas Sarkozy va retrouver le calme de la retraite politique. Celui qui fut président de la République française du 6 mai 2007 – à mai 2012 est assimilé à un «délinquant chevronné» dans un réquisitoire du parquet national financier, lequel réclame son renvoi en correctionnelle.

Les magistrats intraitables avec Nicolas Sarkozy

Des jours plus sombres s’annoncent pour Nicolas Sarkozy. Impliqué dans un procès, pour l’affaire de corruption et de trafic d’influence, depuis trois ans, il va devoir rendre compte à la Justice français, contrairement à ce qu’il espérait. Le Parquet national financier (PNF) a en effet décidé son renvoi en correctionnelle dans un réquisitoire de 79 pages consulté par nos confrères du journal Le Monde.

Pour les magistrats du Parquet national financier, il n’y a aucune ambiguïté qu’« il existe des charges suffisantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Thierry Herzog d’avoir commis les faits de corruption et de trafic d’influence actifs pour lesquels ils ont été mis en examen ».

Les magistrats réclament dans leur réquisitoire, daté du 4 octobre, leur renvoi en correctionnelle. Ces derniers comparent les méthodes utilisées par les deux hommes à celles de « délinquants chevronnés.»

Nicolas Sarkozy bientôt devant les juges

Avec ce réquisitoire, celui contre qui le Front international de société civile panafricaine (FISPA) a porté plainte à la CPI pour « crime de guerre et crime contre l’humanité » semble désormais proche d'un procès.

Selon Le Monde : « Patricia Simon et Claire Thépaut, les deux juges d’instruction, dont les investigations sont ainsi confortées par le ministère public, pourraient signer l’ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel d’ici à la fin de l’année. »



Articles les plus lus