Côte d'Ivoire : Le "Jeune homme" Soro décrit ce que c'est qu'être un "véritable homme"

Par Gary SLM
Publié le 28 octobre 2017 à 12:37 | mis à jour le 28 octobre 2017 à 12:37

Comme à l'accoutumée, Guillaume Soro n'a pas dérogé à son adresse de tous les vendredis à la communauté musulmane. Le PAN a donc profité de sa litanie pour décrire comment il conçoit un véritable homme.

Guillaume Soro ou les qualités d'un véritable homme

Elle est encore toute fraîche dans les mémoires. L'interview au cours de laquelle le président Alassane Ouattara utilisait le vocable "Jeune homme" pour désigner le PAN Guillaume Soro. Et depuis, les réactions aussi bien diverses que diversifiées ne cessent de s'enchaîner sur les réseaux sociaux. C'est dans ce branle-bas généralisé que le président de l'Assemblée nationale a fait un post sur sa page Facebook qui appelle à la méditation.

S'adressant aux Musulmans, comme chaque vendredi d'ailleurs, le chef du Parlement ivoirien a cité la 10e Sourate Yunus. Le passage qu'il a mis en lumière se situe aux versets 41 à 44 : « Et s’ils te traitent de menteur, dis alors : A moi mon œuvre, et à vous la vôtre. Vous êtes irresponsables de ce que je fais et je suis irresponsable de ce que vous faites. Et il en est parmi eux qui te prêtent l’oreille. Est-ce toi qui fais entendre les sourds, même s’ils sont incapables de comprendre. Et il en est parmi eux qui te regardent. Est-ce toi qui peux guider les aveugles, même s’ils ne voient pas ? En vérité, Allah n’est point injuste à l’égard des gens, mais ce sont les gens qui se font du tort à eux-mêmes. »

Guillaume Kigbafori Soro s'est donc appuyé sur ces versets coraniques pour faire une mise au point. Pour lui : « Etre véritablement homme, c’est assumer ce qu’on pense, ce qu’on fait et ce qu’on dit. »


Cette phrase résonne vraisemblablement comme une réponse du berger à la bergère. Serait-ce encore la manifestation des tensions des tensions supposées entre le président ivoirien et son ex-Premier ministre ? Cette interrogation qui taraude l'esprit des observateurs augure un lendemain électrique entre les deux personnalités. D'autant plus que la présidentielle de 2020 approche avec son cortège de surprises. Mais les Ivoiriens espèrent que leurs dirigeants sauront taire leurs passions pour éviter de plonger dans une nouvelle crise.