Burkina Faso : Nouvelles attaques terroristes à Soum, le nord du pays dans la peur

Au Burkina Faso, le nord du pays est devenu un véritable repaire des terroristes. Ce mardi 31 octobre à Soum, deux nouvelles attaques terroristes contre le groupement des forces antiterroristes ont fait 5 blessés.

La province de Soum visée par des attaques terroristes

Le Groupement des forces antiterroristes vient de subir deux nouvelles attaques terroristes dans la province de Soum au nord du Burkina Faso à environ 12 km de la frontière malienne. À Djibo où a été perpétrée la première attaque, un véhicule des forces antiterroristes a explosé après avoir heurté un engin explosif. Le bilan de cet incident a fait 3 blessés et le véhicule entièrement détruit.

À quelques kilomètres de là, toujours dans la même province de Soum, une autre section des forces antiterroristes subissait une autre attaque. Un officier et un infirmier ont été blessés et le véhicule également détruit.

C'est deux attaques interviennent au lendemain d'une réunion du Conseil sécurité consacrée à un soutien de l'ONU à la force conjointe du G5 Sahel. Mais les États-Unis refusent toujours d'accéder à la demande du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, des cinq pays du Sahel, de la France et d'une majorité du Conseil de sécurité.

En dépit du refus, Washington a tout de même octroyé une aide bilatérale de 60 millions de dollars. Alors que la force du G5 Sahel doit commencer ses opérations en cette fin de mois d'octobre, la question financière reste un grand souci pour sa survie. Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, a tout de même estimé à la fin de cette rencontre qu'une porte restait ouverte pour aboutir à un compromis.