Côte d'Ivoire : Parti unifié, ADO et Bédié d'accord sur leur désaccord

Parti unifié, ADO et Bédié d'accord sur leur désaccord

Le parti unifié pourrait-il voir le jour avant la présidentielle de 2020 ? En dépit de leur volonté d'y parvenir, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié semblent afficher des divergences, apprend-on de La Lettre du Continent.

Ouattara et Bédié à la manoeuvre pour le parti unifié

Alassane Ouattara a rendu visite à Henri Konan Bédié, le 31 octobre dernier, à sa résidence d'Abidjan-Cocody les Ambassades. Lors de cette rencontre, les deux alliés du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) avaient évoqué la question du parti unifié.

À cet effet, ils s'étaient convenus de la création d’un « comité de haut niveau » qui travaillera sur « le manifeste » du parti unifié, ainsi que « les statuts et les étapes » nécessaires pour y arriver.Cependant, les deux leaders affichent une véritable dichotomie quant à la conception même dudit parti.

Alors que le président Ouattara issu du Rassemblement des républicains (RDR) souhaite la disparition des différentes formations politiques composant le RHDP au profit d'un parti unique, Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), penche plutôt pour un parti au sein duquel chaque formation politique gardera son autonomie.

Cette divergence de points de vue entre les deux têtes fortes du RHDP ne vient-elle pas plomber d'office le projet de parti unifié ? Henriette Dagri Diabaté, la nouvelle présidente du RDR a déclaré, à propos du parti unifié que « Ouattara et Bédié sont des hommes d'État et de parole », d'où la confiance qu'elle place en eux. Zié Daouda, membre du PDCI, appelle par conséquent les deux partis à se mobiliser autour de leurs leaders pour la réalisation de ce projet. N'empêche que des points d'achoppement sont encore très apparents.