Libéria : Weah et Sirleaf au coeur d'une nouvelle polémique

Georges Weah et la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf

Alors que le processus électoral est suspendu pour des allégations de fraudes, une nouvelle révélation sur un prétendu compromis entre Georges Weah et Ellen Johnson Sirleaf fait polémique.

Georges Weah accusé de complot avec la présidente sortante Sirleaf

Le Liberia est dans une impasse totale depuis la suspension du processus électoral par la Cour suprême. Le second tour de la présidentielle qui devait avoir lieu le 7 novembre dernier entre Georges Weah et le vice-président sortant Joseph Boakai reste en suspens. La commission électorale continue d'examiner les allégations de fraudes introduites par le parti de la liberté de Charles Brumskine. Pendant ce temps, les spéculations et les accusations se multiplient.

Ces dernières 24 heures, les révélations d’un ancien enquêteur du Tribunal spécial pour la Sierra Leone ne finissent pas de créer la polémique. Alan White, a en effet révélé dans une interview l’existence d’un possible compromis entre la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf et l’ex-footballeur Georges Weah. Des accusations aussitôt rejetées par le clan présidentiel.

Le fils de la présidente, Robert Sirleaf dément tout rapprochement avec le candidat du Congrès pour le changement démocratique (CDC). Mais l’américain Alan White est formel, le clan de la présidente aurait convenu d’un accord avec Weah pour que ce dernier, une fois président, ferme les yeux sur les pratiques illicites de Sirleaf. Notamment dans les affaires de corruption ou de crimes pendant la guerre civile. Toute chose que nie en bloc le fils de Sirleaf en traitant d’affabulateur Alan White.

Compromis ou pas. Ces révélations viendront mettre de l’eau au moulin de Joseph Boakai. Le candidat du parti au pouvoir accuse la présidente sortante d’ingérence, mais aussi de soutenir l’ancienne gloire du football africain. Alors même que le second tour de la présidentielle tarde à se préciser, ces révélations pourraient faire perdre des points à Georges Weah qui est au coeur d'une vive critique de ses adversaires.

Iyad Ag Ghali revendique l'attentat contre les soldats français

Iyad Ag Ghali revendique l'attentat contre les soldats français

11:19

Le GSIM, du jihadiste Iyad Ag Ghali, a revendiqué ce vendredi, l'explosion de la mine artisanale […]

10:37
Dialogue suspendu, les deux camps ne s’accordent pas

Dialogue suspendu, les deux camps ne s’accordent pas

La crise au Togo est visiblement loin de son épilogue. Le dialogue politique entamé entre pouvoir […]

10:26
Elections sénatoriales, les candidats pas pressés de s'inscrire

Elections sénatoriales, les candidats pas pressés de s'inscrire

C'est à un véritable désert que l'on a assisté ce vendredi, premier jour de dépôt des […]

19:59
Idriss Déby offre la grâce présidentielle à 295 prisonniers

Idriss Déby offre la grâce présidentielle à 295 prisonniers

Au Tchad, le président Idriss Déby a usé du pouvoir que lui confère la Constitution pour gracier […]

19:47
5 réfugiés congolais tués par la police rwandaise dans un camp

5 réfugiés congolais tués par la police rwandaise dans un camp

Ce vendredi, la police rwandaise a annoncé la mort de 5 réfugiés congolais lors d'une […]

+