Burkina Faso: L’axe Ouaga-Léo barricadé par des manifestants réclamant la démission du maire de Sanponé

Hier lundi, plusieurs centaines de manifestants ont de nouveau barricadé la nationale 6, axe reliant Ouagadougou à Léo (centre-ouest). Ils réclamaient la démission du maire de Sanponé, commune située dans la province du Bazèga (Centre-Sud), à 30 km au sud de la capitale.

L’axe Ouaga-Léo fermé un temps par les manifestants

"Les manifestants ont barré la voie de 07H à 11H00 GMT avant de lever les barricades, à la demande du gouverneur de la région et des autorités municipales", indique un habitant des environ à l’agence Alerte info.

La raison de cette manifestation, la crise au sein du Conseil municipal. Dimanche, des manifestants ont barré la voie pour réclamer une solution définitive à la crise qui prévaut au sein du Conseil municipal.

Depuis la reprise des élections du 28 mai 2017, les conseillers n’arrivent plus à s’accorder pour la tenue d’un Conseil municipal. Cette élection avait été remportée par le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Idrissa Ouédraogo, le gouvernement avait décidé d’annuler les élections, pour incidents ayant empêché le fonctionnement de la mairie.

Cette élection avait été reprise et M. Ouédraogo avait été battu par Abdoulaye Compaoré. C’est le point de départ de cette crise qui secoue la municipalité depuis lors. Ces mésententes entre les deux camps empêchent la tenue de Conseils municipaux.