RDC : Manifestations de l'opposition, la Monusco met Kabila en garde

Maman Sidikou patron de la Monusco

L’opposition congolaise s’apprête à entamer une série de manifestations. À la veille de ce grand évènement prévu pour le 15 novembre, la Monusco, la mission des nations en RDC, met en garde contre d’éventuels troubles.

La Monusco interpelle les acteurs politiques.

En République Démocratique du Congo, la situation socio-politique pourrait se détériorer très rapidement. Et pour cause, l’opposition projette des manifestations pour protester contre le nouveau calendrier électoral publié par Corneille Nangaa, le président de la CENI, la commission électorale, prévoyant des élections pour le 23 décembre 2018. Une tension déjà perceptible à laquelle la Monusco entend parer au plus vite.

Dans un communiqué rendu public ce mardi, le patron de la mission onusienne, Maman Sidikou met en garde contre toute répression des manifestations qui doivent se dérouler sur toute l’étendue du territoire national. Précisant pour sa part qu’il est important pour toutes les forces politiques de s’exprimer.

De son côté, l’opposition révèle les intimidations du pouvoir de Kinshasa. Antoine Gabriel Kyungu wa Kamwanza, leader de la principale plateforme de l’opposition congolaise dans l’ex-Katanga, a déjà fait savoir qu’il était la cible du pouvoir Kabila. « Depuis des mois, les forces de l’ordre restreignent mes mouvements et m’empêchent même d’aller à l’église », explique-t-il. Toutefois l’opposant ne compte pas abdiquer et soutient que ce mercredi, il y aura bel et bien marche. Mais une marche pacifique.

À la veille de ce rendez-vous, pouvoir et opposition se défient une nouvelle fois. Mais cette fois-ci, la Monusco compte bien jouer son rôle de gardien de la paix. Elle invite donc les autorités congolaises aux respects de la liberté comme stipulé dans la loi fondamentale du pays.

Dialogue suspendu, les deux camps ne s’accordent pas

Dialogue suspendu, les deux camps ne s’accordent pas

10:37

La crise au Togo est visiblement loin de son épilogue. Le dialogue politique entamé entre pouvoir […]

10:26
Elections sénatoriales, les candidats pas pressés de s'inscrire

Elections sénatoriales, les candidats pas pressés de s'inscrire

C'est à un véritable désert que l'on a assisté ce vendredi, premier jour de dépôt des […]

19:59
Idriss Déby offre la grâce présidentielle à 295 prisonniers

Idriss Déby offre la grâce présidentielle à 295 prisonniers

Au Tchad, le président Idriss Déby a usé du pouvoir que lui confère la Constitution pour gracier […]

19:47
5 réfugiés congolais tués par la police rwandaise dans un camp

5 réfugiés congolais tués par la police rwandaise dans un camp

Ce vendredi, la police rwandaise a annoncé la mort de 5 réfugiés congolais lors d'une […]

17:11
Le G5 Sahel obtient 414 M€ à la conférence de Bruxelles

Le G5 Sahel obtient 414 M€ à la conférence de Bruxelles

Mission accomplie ! La force conjointe du G5 Sahel vient d’atteindre son objectif budgétaire. Le […]

+