Afrique : UEMOA, les banques étrangères dominent le marchés

Les banques étrangères dominent le marché UEMOA

La commission bancaire de l’Union économique etmonétaire ouest-africaine (UEMOA) a rendu public un rapport sur les actifs bancaires de la zone UEMOA. Selon ce rapport 56% des actifs bancaires sont détenus par des banques étrangères.

Les banques internationales dominent le marché de l’UEMOA

À la fin de l’année 2016, le système bancaire de la zone UEMOA comptait 67 banques internationales, 47 banques sous-régionales, trois banques mutualistes et 14 établissements financiers à caractère bancaire précisent la commission. Des statistiques qui montrent clairement la nette domination des banques internationales qui couvrent 50,7% du réseau d’agences. Elles détiennent 52,2%des comptes bancaires et emploient plus de la moitié des effectifs soit 55,5%.

Suivent lesbanques sous-régionales qui ne détiennent que 40,1% des actifs. Ce chiffre représente 43% des implantations, d'où une part du marché inférieure. Au niveau des comptes, elles représentent 45,7% et 41,3 des effectifs. Ces différents chiffres montrent selon plusieurs spécialistes, que l’économie de la zone UEMOA est en grande partie détenue par des avoirs extérieurs.

Mais à côté des deux grandes tendances, les banques mutualistes sont crédités de 2% des actifs avec 5,5% d’implantation pour 2,1% des comptes de la clientèle. Elles représentent 1,4% des effectifs de la zone. Pour leur part, les établissements financiers détiennent 1,3% des actifs pour 1.7% des effectifs du système bancaire.

Un rapport qui illustre bien le retard des banques sous-régionales, mais aussi des efforts à fournir pour inverser la tendance et jouer les premiers rôles au niveau de l’économie locale.