Côte d'Ivoire: Sarkozy, Blair, Carter III réclament leur part du gâteau

Alassane Ouattara et Nicolas Sarkozy signant des contrats.
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 22 novembre 2017 à 17:02 | mis à jour le 22 novembre 2017 à 17:02

À en croire la Lettre du Continent, Nicolas Sarkozy, Tony Blair et Philip Carter III seraient dans un grand deal avec Alassane Ouattara. Ces trois personnalités viennent toutes des pays occidentaux qui ont soutenu le président ivoirien lors de la crise postélectorale.

Le deal économique de Ouattara avec Sarkozy, Blair et Carter III

La longue amitié qui lie Nicolas Sarkozy à Alassane Ouattara n'est un secret pour personne. Aussi, voir l'ex-président français aux côtés du président ivoirien ne saurait surprendre personne. Lors de la crise postélectorale, l'ancien locataire de l'Élysée avait fait intervenir l'armée française en soutien aux forces pro-Ouattara pour faire plier l'échine à Laurent Gbagbo qui réclamait également la victoire à la présidentielle de 2010.

Aussi, l'ami Sarkozy est-il régulièrement venu en Côte d'Ivoire depuis l'accession du président Ouattara au pouvoir. Il y a même décroché d'importants contrats en tant qu'Administrateur du groupe Accor. Le chef de l'État ivoirien lui a par ailleurs confié un rôle de lobbyiste auprès du Qatar pour des investissements en Côte d'Ivoire.

L'ancien Premier ministre britannique Tony Blair était également à Abidjan, le 13 novembre dernier, pour s'arracher des contrats du Programme national de développement (PND) en faveur de sa structure Tony Blair Institue for global change.


Quant à Philip Carter III, ancien ambassadeur des États-Unis en Côte d'Ivoire, il lorgne des contrats dans le domaine de la sécurité.