RCA : Mort d'un Casque bleu de la Minusca après une attaque anti-balaka

Un Casque égyptien meurt en Centrafrique

Une attaque attribuée aux anti-balakas dans l’est de la Centrafrique a coûté la vie à un Casque bleu égyptien. L’information a été donnée le lundi 27 novembre par la Minusca.

Un Casque bleu perd la vie dans une embuscade en Centrafrique

C’est le porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) Vladimir Montéro, qui a donné l’information. Un Casque bleu égyptien a été tué et trois autres égyptiens aussi ont été blessés dans une attaque survenue dans une localité située à 84 kilomètres de la ville de Bangassou dans l’est de la RCA. Les soldats de la paix sont tombés dans une embuscade alors qu’ils convoyaient du matériel logistique en direction de leur nouvelle base située dans le village de Pobomlo.

Les forces onusiennes prises par surprise par des assaillants identifiés comme des éléments de la milice anti-balaka, ont tout de même réussi à neutraliser 5 assaillants avant de mettre en déroute les autres. C’est le treizième Casque bleu tué sur le sol centrafricain depuis le début de l’opération de la Minusca.

Un autre mort qui va à nouveau ouvrir le débat sur la situation des Casques bleus sur le continent de plus en plus dans le viseur des assaillants. Qu’il s’agisse de la Minusma au Mali, de la Monusco en RDC ou encore de la Minuss au Soudan, les soldats de la paix sont régulièrement pris pour cible par les groupes armés. Une inquiétude qui pourrait faire hésiter les pays fournisseurs et mettre à mal les missions de la paix sur le continent.