Côte d'Ivoire: Crise des migrants noirs en Libye, la recette de Macron

Emmanuel Macron au Burkina Faso

Le président Emmanuel Macron s'est prononcé sur la situation des migrants noirs en Libye. Pour le président français, il faut une initiative euro-africaine.

La solution d'Emmanuel Macron pour les migrants en Libye

Depuis que la chaine américaine CNN a diffusé la vidéo d'une vente aux enchères des migrants noirs comme esclaves en Libye, une vague d'indignations s'est emparée de la planète. Chacun y va de son commentaire et surtout de ses propositions pour mettre fin à ce trafic d'un autre âge. En visite d'amitié et de travail au Burkina Faso, Emmanuel Macron a également levé un coin de voile sur la recette qu'il entend proposer au Sommet UA-UE pour faire face à ce fléau.

Aussi, le président français a-t-il indiqué : « Je proposerai mercredi à Abidjan une initiative euro-africaine pour mettre un terme à la stratégie des trafiquants. » Poursuivant, il ajoute : « Nous ne pouvons pas laisser les autorités libyennes affronter seules ce défi » qui est, selon lui « un crime contre l’humanité ». Il propose par ailleurs de « venir en aide aux personnes en danger ».

Notons que ce chaos qui prévaut en Libye a été planifié, orchestré et exécuté par l'ex-président français Nicolas Sarkozy. Ainsi, l'initiative d'un autre locataire de l'Élysée pour pacifier le pays de Mouammar Khadafi serait-elle la bienvenue.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a cependant une autre approche de la situation, souhaitant lors d'une interview que « l'Europe s'ouvre » davantage pour permettre aux Africains qui veulent s'y rendre de le faire en toute légalité sans risquer de prendre la voie de l'immigration clandestine.

D'autres observateurs pointent la responsabilité des dirigeants africains qui n'offrent pas suffisamment d'opportunités d'insertion socio-professionnelle à leur jeunesse pour qui s'expatrier n'est que l'unique solution pour un avenir meilleur.