Côte d’Ivoire : Métro d’Abidjan, Macron Propose à Ouattara un comité de suivi des travaux

Métro d'Abidjan - Emmanuel Macron et Alassane Ouattara

Pour les travaux du métro d’Abidjan, Emmanuel Macron a proposé jeudi à Abidjan, à son homologue ivoirien Alassane Ouattara, la mise sur pied d’un comité de suivi du chantier phare pour la Côte d’Ivoire et marché important pour la France.

Emmanuel Macron fait des propositions à Alassane Ouattara sur les travaux du métro d’Abidjan

Lors d’une cérémonie marquant le lancement officiel des travaux du métro d’Abidjan, le président français Emmanuel Macron, au côté duquel se trouvait son homologue ivoirien Alassane Ouattara, a souhaité que la Côte d’Ivoire et la France aient un comité de suivi des travaux du métro d’Abidjan qui permettra de s’assurer du bon respect des délais à chaque étape, et du respect de toutes les normes et standards de meilleure qualité.

Pour la partie française, Macron demande que l’ambassadeur de France à Abidjan, soit particulièrement impliqué dans le suivi de ce travail

D’un coût de 918 milliards de FCFA (1,4 milliard d’Euros), financé intégralement par la France, la ligne 1 du train urbain, appelé métro d’Abidjan, long de plus de 37 kilomètres, doit relier Anyama, dans le nord de la capitale économique à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny situé dans la commune de Port-Bouët, au sud.

Le président Macron a expliqué que son pays a proposé à la Côte d’Ivoire une offre de financement sans précédent avec 1,4 milliard d’euros. Cette offre selon lui, constitue l’effort le plus important que la France ait jamais réuni au démarrage d’un projet de transport urbain à l’étranger.

Plusieurs fois reporté, le lancement des travaux de ce chantier phare pour la Côte d’Ivoire devrait permettre à terme de transporter 530.000 personnes par jour et 180 millions de voyageurs par an entre le nord et le sud d’Abidjan, en attendant la seconde ligne du projet qui partira de Yopougon à l’Ouest, à Bingerville, banlieue à l’est de la capitale économique ivoirienne. La finalisation des travaux est prévue en 2022.