Cameroun - Crise anglophone: Paul Biya veut punir les criminels

Paul Biya - Crise anglophone

Le président camerounais Paul Biya a promis jeudi de mettre hors d’état de nuire les criminels. Ce discours fait suite à l’assassinat de six éléments des forces de l’ordre dans le Sud-ouest, portant à 10 le nombre de soldats tués en novembre dans cette région anglophone du Cameroun.

Paul Biya promet d’en finir avec les criminels dans les zones anglophones

Le président camerounais Paul Biya, a promis jeudi, à son retour du sommet UA-UE d’Abidjan, de mettre hors d’état de nuire les criminels qui sévissent dans les zones anglophones du Cameroun. Il a affiché sa volonté de faire en sorte que la paix et la sécurité soient sauvegardées sur l’étendue du territoire national.

Pour le chef d’État camerounais, son pays est victime d’ attaques à répétition d’une bande de terroristes se réclamant d’un mouvement sécessionniste.

Rappelons que deux policiers sont morts jeudi et que quatre militaires ont été tués mercredi par des individus armés dans le Sud-ouest. Ces assassinats portent à 10 le nombre de soldats tués dans le Nord-ouest et le Sud-ouest, les deux principales régions anglophones du pays, depuis le début du mois de novembre.

Les Nations-Unies ont condamné les violences et ont appelé le gouvernement camerounais à mener une enquête et exhorté les dirigeants politiques des deux côtés à rechercher une solution pacifique.