Guinée : Insécurité, un troisième homme d'affaires kidnappé à Conakry

Insécurité galopante à Conakry. Le président Alpha Condé interpellé.
Par Timothée Jean
Publié le 07 décembre 2017 à 16:28 | mis à jour le 08 décembre 2017 à 08:33

La Guinée est en train de sombrer, ces deniers temps, dans une insécurité persistante. Un autre riche homme d'affaires vient d’être enlevé par des individus armés. Face à cette situation sécuritaire alarmante, la psychose ne fait que s'agrandir au sein de la population.

La Guinée a-t-elle définitivement basculé dans l'insécurité ?

L'insécurité galopante fait débat dans les rues de Conakry et partout ailleurs en Guinée. C'est que ce mardi, El Hadj Abdourahamane Diallo, un opérateur économique a été enlevé par des inconnus dans le quartier de Hamdallaye Gnariwada dans la commune de Ratoma.

Selon les témoignages recueillis sur place, la victime, un vieux commerçant, se rendait à la prière matinale non loin de son domicile lorsqu'il a reçu la visite d’hommes armés. Ses ravisseurs l’ont d'abord violenté avant de s’évanouir avec lui dans la nature.

Les habitants du quartier s’interrogent encore sur les circonstances de ce rapt. Est-ce des employés mécontents, un attentat térroriste ou plutôt une attaquée ciblée ? Pour l'instant, l’attaque n’a pas encore été revendiquée et l’identité des ravisseurs restent inconnus. L'on soupçonne cependant des hommes en uniforme d'être à l'origine de cet enlèvement.

Rappelons que la disparition de ce riche homme d'affaires fait suite à une série de kidnapping perpétrée en Guinée. D’abord, c’etait le fils du richissime homme d'affaire El Hadj Guelguédji Barry qui avait été kidnappé. Puis quelques semaines plus tard, c’etait au tour d’une femme enceinte d’être enlevée par des inconnus dans la préfecture de Mam.


Cette liste d’enlevements augmente le risque d’insécurité et met à mal la stabilité sociale du pays. Les autorités guinéennes n’ont pas encore donné plus de précision sur les auteurs de ces crimes. De nombreux Guinéens ont par ailleurs fermé leurs magasins en signe de protestation contre le silence des autorités.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Vegedream au cœur d'un scandale: Sa femme l'accuse de violence
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara