Burkina : Violences sur le campus Ouaga 1, Ismaël Traoré accuse l’administration

Ismaël Traoré de l' UGEB accuse
Par Mamadou Kane
Publié le 07 décembre 2017 à 17:19 | mis à jour le 07 décembre 2017 à 17:19

Après des affrontements qui ont lieu mercredi à l’université Ouaga 1, Ismaël Traoré, président exécutif de l’Union générale des étudiants du Burkina (UGEB) a accusé jeudi l’administration d’être responsable des affrontements sur le campus.

Ismaël Traoré accuse l’administration de l’université

Lors d’une conférence de presse, le président exécutif de UGEB, Ismaël Traoré a indiqué que l’administration universitaire était entièrement responsable des affrontements de mercredi sur le campus de l’université de Ouaga 1.

Mercredi 06 décembre, l’Association nationale des étudiants du Burkina (ANEB), principal syndicat étudiant a décrété une grève de 72 heures pour protester contre la sanction disciplinaire infligée à l’un de ses membres pour coups et blessures sur un autre étudiant.

Munis de gourdins, des militants de l’ANEB, s’en sont pris à des étudiants opposés à leur mouvement blessant cinq personnes, dont deux avec des lésions au cerveau.

Pour le président de l’UGEB, l’administration de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki Zerbo a instrumentalisé un groupe d’étudiants pour s’opposer à la grève lancée par le syndicat, indiquant qu’elle est l’unique coupable des affrontements entre étudiants.

L’université a entrepris de déposer une plainte à la gendarmerie a indiqué le ministre de l’Enseignement supérieur, Alkassoum Maiga annonçant des sanctions contre les auteurs des violences.



Articles les plus lus