Cameroun : Résurgence d'attaques dans les régions anglophones

Des soldats camerounais dans les régions anglophones
Par Timothée Jean
Publié le 11 décembre 2017 à 18:19 | mis à jour le 11 décembre 2017 à 18:19

Le Cameroun vient de subir une nouvelle attaque à Kumba, dans les régions anglophones où, fin novembre, 4 militaires avaient perdu la vie lors d’un raid. C’est la seconde attaque contre les forces de l'ordre en l’espace de quatre jours. Des sécessionnistes sont suspectés d'être les auteurs de ce crime.

Les régions anglophones toujours enclines à des attaques

Au Cameroun, le week-end dernier a été particulièrement meurtrier dans la localité de Kumba, à 157 km de Mamfé, dans les régions anglophones du pays. Les assaillants ont en effet tué trois soldats camerounais et fait de nombreux blessés dans la nuit de samedi à dimanche. L’attaque n’a pas encore été revendiquée, mais eu égard au mode opératoire, les autorités de la ville suspectent les sécessionnistes radicaux d’être à l’origine de cet assaut. Selon d’autres sources, cet affrontement a fait également des morts dans les rangs des assaillants.

Par ailleurs, le plus inquiétant, c’est que la région du sud-ouest est régulièrement en proie à des conflits. Cette zone est devenue la cible privilégiée des activistes radicaux qui luttent pour l’indépendance de la République de l’Ambazonie. Elle fait l’objet de nombreuses incursions de la part des séparatistes et a déjà essuyé de nombreuses attaques ciblées.

Quelques semaines en arrière, la ville de Mamfé a été attaquée par une bande armée qui a causé la mort de 4 soldats qui y patrouillaient. Ces incidents portaient à huit le nombre de soldats morts en novembre dans les régions anglophones du Cameroun et amenaient les autorités camerounaises à préparer une riposte à la mesure de ce défi.


Malgré la mise en garde du président Paul Biya de "hors d'état de nuire" les séparatistes anglophones violents, les attaques se succèdent et démontrent ainsi les difficultés du gouvernement à sécuriser et stabiliser cette zone, selon certains observateurs.



Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama a tout bouclé: Rafna en vente dès ce samedi
04