Gabon : Jean Ping appelle à manifester pour chasser Ali Bongo du pouvoir

Jean Ping
Par Mamadou Kane
Publié le 12 décembre 2017 à 09:53 | mis à jour le 12 décembre 2017 à 10:38

Le candidat malheureux de la présidentielle d’août 2016 du Gabon, Jean Ping ne démord toujours pas. Il a appelé, ce samedi 9 décembre, ses partisans à manifester dans les rues pour son accession au pouvoir.

Jean Ping vise toujours la présidence gabonaise

Le président de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) Jean Ping, croit toujours à sa supposée victoire lors de la présidentielle d’août 2016 au Gabon. L'opposant gabonais a donc appelé, samedi dernier à son quartier général ses partisans à manifester dans les rues pour son accession à la magistrature suprême.

M. Ping a par ailleurs demandé Gabonais de défendre leur vote en lui permettant d’accéder au pouvoir. Pour lui, à l’instar de ses compatriotes qui ont manifesté dans les quatre coins du monde, ses partisans au pays doivent en faire autant.


Dans la foulée, Jean ping, ancien président de la commission de l’Union Africaine (UA) a indiqué à ses sympathisants que c’est à travers des manifestations de rue, à l’image du Togo, du Zimbabwe, qu’il pourra être investit président en lieu et place d'Ali Bongo Ondimba, l’actuel chef d’Etat, en 2018. « Si vous ne faites rien, vous n’aurez rien. Si vous manifestez, si vous bougez, il n’y a aucune raison que le voleur d’élection reste là », a-t-il insisté.