Nigeria : Boko Haram attaque un camp de refugiés, bilan 4 morts et plusieurs blessés

des jihadistes de Boko Haram au Nigeria
Par Timothée Jean
Publié le 13 décembre 2017 à 16:05 | mis à jour le 13 décembre 2017 à 16:05

Une attaque terroriste a fait quatre morts et plusieurs blessés dans un camp de déplacés à Pulka près de Maiduguri dans le nord-est du Nigeria. Cette attaque meurtrière porte vraisemblablement la marque des jihadistes du groupe Boko Haram.

Le Nigeria fait face à une recrudescence d’attaques de Boko Haram

Au Nigeria, le bilan des attaques de Boko Haram est à nouveau revu à la hausse. Ce lundi 11 décembre, un camp de déplacés à Pulka, à une centaine de km de Maiduguri, la capitale de l'État du Borno, a été ciblé par des membres présumés du groupe jihadiste Boko Haram. Cette attaque a coûté la vie à au moins quatre personnes et blessé plusieurs démunis selon l'ONG Médecins sans frontières (MSF).

Rappelons que la région de Borno est le théâtre d’une guerre féroce entre l’armée nigériane et la secte islamiste Boko Haram. Attaques-suicides, embuscades, rapts... sont entre autres les actes criminels que ne cessent de perpétrer régulièrement ces jihadistes dans cette zone située au nord-est du pays.

Le week-end dernier, deux soldats ont été tués dans cette région, alors qu'ils patrouillaient entre les villages de Nyeneri et Falawani."Les terroristes sont arrivés en grand nombre et ont attaqué le convoi, d'abord en le piégeant avec des mines antipersonnelles, puis ouvrant le feu depuis des pick-up armés", affirment des sources concordantes. Le lendemain, quatre autres militaires ont été tués lors d'une attaque de leur convoi, près de Damboa, à 90 kilomètres de Maiduguri.

À noter que cette recrudescence d’attaques de Boko Haram survient quelques jours après que le gouvernement de Muhammadu Buhari ait nommé un nouveau commandant, le major général Rogers Ibe Nicholas, pour diriger la lutte contre le groupe jihadiste. Le nombre d'attaques, contre des soldats notamment, est en nette augmentation depuis plusieurs mois, selon MSF.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao quitte Paris et rentre en catimini à Abidjan