Côte d’Ivoire : Départ volontaire de l’armée, un processus permanent selon Hamed Bakayoko

Hamed Bakayoko

Le processus de départ volontaire de l’armée est permanent. Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de la Défense, a fait l’annonce mercredi lors d’une cérémonie de remise de véhicules à l’armée.

Aucun retour dans l’armée après le départ volontaire selon Hamed Bakayoko

Tout militaire qui décidera de partir de l’armée de manière volontaire ne fera plus partie de l’effectif des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI). Telle est la quintessence du discours du ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, lors de la cérémonie de remise de 50 véhicules à l’armée et à la gendarmerie.

M. Bakayoko a annoncé, à cet effet, la création d’une agence au sein des FACI pour que le processus de départ volontaire des militaires à la retraite soit permanent.

Le 06 décembre, lors d’un Conseil des ministres, le gouvernement ivoirien avait annoncé le départ volontaire à la retraite de 991 militaires dont trois officiers, 634 sous-officiers et 354 militaires du rang, à compter du 31 décembre.

Selon le ministre de la défense, les militaires qui ont décidé de partir ne pourront plus revenir sur leur décision, indiquant que ce choix est personnel et irréversible.

Il a indiqué par ailleurs, qu’il faut avoir une armée de taille réduite dont on peut s’occuper que d’avoir une armée pléthorique dont on s’occupe mal.

Pour lui, ces départs visent à mettre l’armée de Côte d’Ivoire aux normes, tout en respectant la pyramide d’âge et de grade.

Droit de grève, la Cour constitutionnelle casse la loi

Droit de grève, la Cour constitutionnelle casse la loi

19:15

Au Bénin, la Cour constitutionnelle a cassé la loi qui retire le droit de grève aux personnels […]

19:01
Une attaque de Boko Haram à Diffa fait six morts

Une attaque de Boko Haram à Diffa fait six morts

Boko Haram, la secte islamiste nigériane a perpétrée mercredi 17 janvier une attaque terroriste […]

18:29
Lida Kouassi refuse une éventuelle grâce présidentielle

Lida Kouassi refuse une éventuelle grâce présidentielle

La Cour d’assises d’Abidjan a prononcé une peine de 15 ans de prison contre Lida Kouassi et ses […]

17:03
Tuerie de Casamance, 16 suspects déférés

Tuerie de Casamance, 16 suspects déférés

Dans le cadre de l’enquête sur les 14 bûcherons tués en Casamance, la gendarmerie […]

15:37
Issiaka Ouattara alias Wattao impliqué

Issiaka Ouattara alias Wattao impliqué

Issiaka Ouattara, ancien leader de la rébellion armée qui a aidé à l'avènement d' Alassane […]

+