Côte d’Ivoire : Gestion du football ivoirien, Didier Drogba sans détour pour Sidy Diallo

Didier Drogba

Didier Drogba, ex-capitaine de l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire, n’est pas allé de main morte jeudi, dans les critiques contre Sidy Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) qu’il tient pour responsable dans la débâcle des Eléphants, lors des qualifications pour la coupe du monde Russie 2018.

Didier Drogba tient pour responsable Sidy Diallo dans l’élimination des Eléphants pour Russie 2018

La vague de critiques continue contre Sidy Diallo, président de la FIF. Après les anciens internationaux ivoiriens Abdoulaye Traoré dit Ben Badi et Bonaventure Kalou, c’est au tour de l’attaquant des Phoenix Rising FC, Didier Drogba, d’accuser la FIF et le sélectionneur Marc Wilmots d’être responsables de l’élimination des Eléphants pour le Mondial 2018.

Invité de l’émission Radio Foot Internationale de la radio RFI, l’ex-star de Chelsea a regretté que la FIF ait imposé le coach belge comme sélectionneur, alors qu’il n’avait pas fait acte de candidature pour le poste.

A propos de la défaite des Eléphants face aux Lions de l’Atlas du Maroc, Drogba estime que la Côte d’Ivoire avait les joueurs pour passer le cap marocain.

Il a par ailleurs invité la FIF à tirer toutes les conséquences de cet échec, et a appelé par la même occasion Sidy Diallo et son équipe à revoir toute la stratégie du football ivoirien par l’organisation d’une large concertation de tous ses acteurs, en donnant également un engouement à la scène locale. Avant d’indiquer qu’il s’impliquera et aura son mot à dire.

Selon Didier Drogba, le sacre à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 a simplement masqué les carences d’un football ivoirien en baisse de régime.