Burkina - FCFA : pour Roch Kaboré, la monnaie de la CEDEAO est pour 2020

Roch Kaboré évoque la monnaie de la CEDEAO
Par Gary SLM
Publié le 18 décembre 2017 à 10:02 | mis à jour le 18 décembre 2017 à 10:02

Enfin vers la fin du franc CFA ? La sortie du président du Burkina Faso, Roch Kaboré, sur une future monnaie de la CEDEAO (la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) laisse rêver à cette issue.

Roch Kaboré évoque la création d’une monnaie de la CEDEAO

Lors de sa visite officielle au Burkina Faso, le président Emmanuel Macron avait répondu aux jeunes Burkinabés en disant que si leur président Roch Kaboré le désirait, son pays pourrait sortir du franc CFA aussi tôt qu’il en aurait fait la demande. Seulement, pour les Africains, il n’est plus question de sortir de cette monnaie de façon individuelle et la sortie du président burkinabé sur le sujet a tout d’une réponse au dirigeant français.

Samedi 16 décembre 2017, Roch Kaboré a fait une annonce importante à son retour d'Abuja, à la 52ème session de la CEDEAO. Selon lui, une monnaie de la CEDEAO était pour très bientôt.

«La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) va créer sa monnaie en 2020 », a déclaré le président Roch Kaboré.

15 pays composent la CEDEAO, dont le Nigéria, géant de l’Afrique de l’Ouest. Une monnaie commune entre les pays anglophones et francophones de l’Afrique de l’Ouest est une occasion pour les anciennes colonies françaises de se débarrasser de l’interventionnisme de la France dans la gestion de leurs affaires monétaires.

L’arrivée prochaine du Maroc dans la CEDEAO et la possibilité de son adhésion à cette monnaie devrait la rendre assez forte.



Articles les plus lus