Bénin : Trafic de drogue, Sébastien Ajavon écope de 20 ans de prison

Sébastien Ajavon condamné à 20 ans de prison pour trafic de drogue

La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a condamné jeudi, à l'issue d'un procès sans la présence des prévenus, l'homme d'affaires Sébastien Ajavon et ses co-accusés, dans une affaire de trafic de drogue, à 20 ans d'emprisonnement ferme.

Sébastien Ajavon crie à une parodie de justice

Sébastien Ajavon et ses co-accusés étaient inculpés dans une affaire de trafic de 18 kg de cocaïne, découverts le 28 octobre 2016 dans l'un des conteneurs de sa société CAJA COMON, en provenance du Brésil.

Lors du procès, étaient présents une dizaine d'avocats pour assurer la défense des prévenus.

Harry Bensimon, l'un des membres du collège d'avocats assurant la défense de l'homme d'Affaires Sébastien Ajavon et ses co-accusés, s'est plaint du fait que la cour ne leur ait pas donné la parole.

A noter qu'avant l'ouverture du procès, Sébastien Ajavon, exilé à Paris en France, a justifié sur des radios internationales, dont les propos ont été relayés par certaines radios locales du Bénin, les raisons de son absence au procès.

« Je ne me rendrai pas en personne à l'audience de ce jeudi 18 octobre à la CRIET. Je suis totalement innocent dans les faits qui me sont reprochés dans le cadre de l'affaire dite de saisie de 18 kg de cocaïne, puisqu'il semble que ce soit pour cela que je suis à nouveau renvoyé devant la justice. Il s'agit d'un coup monté. Je n'ai jamais vu la marchandise dont il est question. La société COMON Sa ne l'a jamais vue, puisque les scellés des containers ont été brisés en l'absence de tout membre de la société », a-t-il déclaré.

« Le 28 octobre 2016, on a été présenté au tribunal après une garde à vue de 8 jours, et le tribunal nous a relaxés, le 4 novembre 2016 au bénéfice du doute. Il n'y a pas eu d'appel. Nous avons les attestations de non appel. Et puis, c'est le moment de rechercher ceux qui ont mis cette poudre-là. On ne sait pas si c'est de la poudre ou autre chose. Il faudrait qu'on recherche ceux qui ont mis cette poudre-là dans ce container », a-t-il insisté.

Classé parmi les opérateurs économiques les plus en vue au Bénin, Sébastien Ajavon, arrivé en troisième position lors de la présidentielle béninoise de mars 2016, avait soutenu le président Patrice Talon au second tour, ont rappelé des observateurs locaux.