Fatou Bensouda sans pitié pour Gbagbo et Blé Goudé, ce qu'elle a fait

Fatou Bensouda, procureur de la Cour pénale internationale
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 17 octobre 2019 à 14:59 | mis à jour le 17 octobre 2019 à 14:59

Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), a déposé son mémoire d’appel relativement à l’acquittement de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de son filleul Charles Blé Goudé, mardi 15 octobre 2019, a-t-on appris de sources proches de l’institution judiciaire.

Fatou Bensouda dépose son mémoire d'appel, les exigences de Me Altit

La nouvelle était tombée tel un coupéret. Lundi 16 septembre 2019, Fatou Bensouda s’était résolue à contester devant les juges de la chambre d’appel, la décision d’acquittement de Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo, prononcée par deux juges sur trois en première instance le 15 janvier dernier.

Selon les textes de la CPI, l’ancienne ministre de la Justice du dictateur gambien Yayah Jammeh, disposait d’un délai d’un mois à compter de la date du dépôt de son acte d’appel, pour déposer sur la table des juges de la Chambre d’appel, son mémoire d’appel. Selon une source proche du bureau du procureur, Fatou Bensouda et son équipe ont bel et bien respecté le délai qui leur était imparti pour le dépôt du mémoire motivant sa décision de faire appel de l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé.


« La procureure Fatou Bensouda a déposé, le mardi 15 octobre 2019, son mémoire motivant sa décision de faire appel de l'acquittement du Président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé », indique le Front populaire ivoirien (FPI) de Gbagbo. Les avocats de Gbagbo et Blé Goudé ont jusqu'au 16 décembre prochain pour y répondre. Mais bien avant, ceux-ci exigent que le mémoire d’appel soit en intégralité traduit en français.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp