Titrologie ou revue de presse du mercredi 13 novembre 2019

Titrologie ou revue de presse du mercredi 11 novembre 2019
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 13 novembre 2019 à 08:20 | mis à jour le 13 novembre 2019 à 08:20

Titrologie. L’actualité socio-politique ivoirienne de ce mercredi 13 novembre 2019 est largement dominée par l'actualité de Charles Blé Goudé mais également de son ancien compagnon au sein de la Fesci, Guillaume Soro.

Titrologie : Blé Goudé et Guillaume Soro au coeur de l'actualité ivoirienne

"Je dénonce cet harcèlement judiciaire", peut-on lire des propos du président du COJEP à la manchette du confrère l'Inter. Charles Blé Goudé s'est en effet insurgé lundi dernier contre les nouvelles poursuites dont-il fait l'objet devant le tribunal d'Abidjan.

Et c'est sur France 24 que l'ex pensionnaire de la prison de Scheveningen à la Haye, a exprimé son mécontentement. "Blé Goudé crache ses 4 vérités au régime", écrit pour sa part le Quotidien d'Abidjan.

"On ne peut pas continuer à utiliser la justice pour un agenda politique", relate pour sa part Le Nouveau Réveil des propos de l'ex chef de la galaxie patriotique. "La Jutice ivoirienne ne sait même pas pourquoi elle me poursuit", indique Soir Info.

Autre sujet qui revient en boucle à la Une des journaux ivoiriens, c'est la gueguerre entre Guillaume Soro et ses anciens alliés du RHDP relativement à la prochaine élection présidentielle.

Au point où certains faits sombres de la rébellion de 2002, risquent d'être mis en lumière. "Guerre totale entre le RHDP et l'ex Pan, le camp Soro Previent : Soro parlera et le monde s'effondrera pour cetains", barre à sa Une Soir info.

Ces propos, faut-il le souligner, sont de Mmadou Traoré, fidèle lieutenant de l'ex-chef du Parlement ivoirien et très actif dans cette guerre entre anciens alliés. Violente question de Guillaume Soro à propos des 3000 morts de 2011, confie Le Nouveau reveil.

"Il y avait deux protagonistes, Si Gbagbo est innocenté par la CPI, qui est donc coupable?", interroge l'ex-président de l'Assemblée nationale. Le ton est un peu plus modéré du côté de L'Expression.


"Guillaume Soro doit mettre bal à terre", interpelle l'honorable Karim Kouyaté, ancien compagnon de Soro, à la manchette du journal.

La question de la présidentielle de 2020 notamment celle touchant au processus électoral figure également en bonne place à la Une des journaux ivoiriens. "Il faut un nouveau découpage électoral", affirme N'Da Edoukou, vice-président du FPI proche d'Affi N'guessan à la manchette de Notre voie.

"Une mission de l'ONU évalue la CEI", informe La Gazette. "L'ONU désavoue Bédié et l'opposition", écrit l'Expression. L'opposition ivoirienne, faut-il le rappeler, est fermement opposée à la configuration actuelle de la nouvelle CEI en charge de l'organisation de la prochaine élection présidentielle.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp