Côte d'Ivoire : Mairie du Plateau, un scandale chez Jacques Ehouo ?

Par Gary SLM
Publié le 02 avril 2021 à 08:53 | mis à jour le 02 avril 2021 à 08:53

Que se passe-t-il à la mairie du Plateau, moins d'un mois après la réélection du maire Jacques Ehouo en tant que député de la commune ? Une affaire de budget de carburant éclabousse les hautes personnalités de la commune.

Mairie du Plateau, après une campagne de Jacques Ehouo, des problèmes

Brillamment réélu Député de la commune du Plateau, principal quartier d'affaires de la ville d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, au terme d’une campagne grandement médiatisée, Jacques Gabriel Ehouo est à nouveau sous le feu des projecteurs. Le filleul de l'ancien maire Noël Akossi Bendjo est accusé d'avoir puisé dans les fonds de la mairie pour financer sa campagne électorale face à Ouattara Dramane, son ex-challenger aux législatives du samedi 06 mars 2021.

À l’issue des élections, le budget de carburant de la municipalité n’est plus exécuté. Une indiscrétion au sein de la mairie attirait déjà l'attention sur le fait que la ligne budgétaire du carburant aurait été détournée pour la campagne de l’actuel député-maire. Cette situation gardée secrète a fini par être étalée au grand jour. Selon des indiscrétions au sein de la Mairie du Plateau, les agents municipaux se plaignent de plus en plus après que leurs primes de carburant aient disparu.

Exécutée de juin 2020 à décembre 2020, la mise à disposition du carburant aux agents municipaux, s’est arrêtée de façon anormale au mois de janvier 2021 avant de reprendre de façon sporadique en février, à la veille des élections, pour disparaitre de nouveau une fois l’élection législative close.

Le principal quartier d'affaires d'Abidjan sécoué par un scandale

Ce qui fait dire à certaines personnes, au sein du conseil municipal, que le maire a utilisé cet argent aux fins de financement de sa campagne électorale. Il faut savoir que, dans son budget de fonctionnement de près de dix milliards de francs CFA par an, la rubrique carburant mobilise plusieurs centaines de millions de francs CFA.

Cette enveloppe est destinée à une répartition entre les conseillers municipaux et les agents de mairie concernés sur un an.

Comment comprendre que cette enveloppe s’épuise après avoir couvert seulement six mois et que par coïncidence, sa distribution s’arrête juste au lendemain de l’élection législative qui a mobilisé beaucoup de fonds de part et d'autre ?

Aujourd’hui, un fait est là : il n’y a plus de carburant à la mairie du Plateau et les agents sont obligés de payer de leurs poches l’essence pour se déplacer avec les véhicules de la mairie. Une ligne annuelle existe pourtant bel et bien pour cela.


Un énième scandale qui vient éclabousser le député-maire Jacques Ehouo, après celui qui avait vu la démission spectaculaire en février, du responsable de la sécurité à la police municipale de la mairie.

Interrogé pour en savoir davantage sur cette autre affaire, Joel Agoly, le directeur de la communication de la Mairie, n'a pas souhaité s'exprimer, toujours fidèle au mot d'ordre du député-maire: "Sans bruit".

Mais à la mairie, la question revient dans toutes les conversations : où est donc passé l’argent du carburant de la mairie ?






Articles les plus lus