Charles Blé Goudé fait pleurer l'épouse d'Alain Lobognon

Par Gary SLM
Publié le 04 avril 2021 à 11:03 | mis à jour le 04 avril 2021 à 11:03

Charles Blé Goudé a ému l'épouse d'Alain Lobognon lors de son intervention sur France 24. Amira Lobognon n'a pu s'empêcher de verser des larmes.

Blé Goudé demande pardon aux Ivoirien

La Cour pénale internationale a définitivement acquitté l'ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo. La CPI a jugé l'ancien patron de la galaxie patriotique pour crimes contre l'humanité commis pendant la crise postélectorale de 2010.

Charles Blé Goudé a passé sept ans d'emprisonnement aux côtés de l'ancien président Gbagbo. Désormais, il s'engage sur le chemin de la réconciliation nationale. Devant les caméras de France 24, l'ancien leader des Jeunes patriotes a demandé pardon au peuple ivoirien.

L'ancien détenu de La Haye, après son acquittement définitif, a également laissé entendre que l'heure est venue de se tendre la main afin d'aboutir à une véritable réconciliation nationale.

Pour lui, "on ne va pas continuer à nous accuser indéfiniment, à vouloir écraser l’autre".

Mme Lobognon verse des larmes

Amira Lobognon apprécie énormément ces propos de Blé Goudé. "Je peux vous assurer, ses mots m’ont profondément touchée et j’en ai même pleuré", a déclaré l'épouse d' Alain Lobogbon.

"Je sais que nombreux sont les ivoiriens qui ont été touchés par cette interview", a-t-elle poursuivi.

Elle a saisi l'occasion pour adresser un message au président ivoirien Alassane Ouattara. En effet, son époux est détenu par la justice ivoirienne depuis plusieurs mois.

Mme Lobognon a "humblement" demandé pardon pour Blé Goudé, Laurent Gbagbo et Alain Lobognon.

"Vous qui détenez le pouvoir de la grâce présidentielle, je vous le demande humblement.", a-t-elle écrit. Blé Goudé espère "de la part du pouvoir un geste, une amnistie ou une grâce". La justice de la Côte d'Ivoire lui a infligé 20 ans de prison ferme pour meurtre, viol et torture.


"Parce que je pense que notre pays en a besoin. Vous savez le pardon, qu’on l’accorde ou qu’on le demande, est une case dont la Côte d’Ivoire ne peut pas se passer", a confié le protégé de l'ex-président Laurent Gbagbo.

Alassane Ouattara a donné son accord pour la venue du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Le chef de l'Etat avait indiqué le retour de l'époux de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire dépendait de l'issue du procès de Gbagbo.

Dorénavant, le pouvoir ivoirien semble disposé à autoriser le comeback du père de Michel Gbagbo. La justice ivoirienne a condamné Laurent Gbagbo à 20 ans de prison ferme dans l'affaire de la casse de la BCEAO (Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest).






Articles les plus lus