Côte d'Ivoire : Chris Yapi attaque Alpha Blondy, ce qu'il lui reproche

Par Gary SLM
Publié le 04 avril 2021 à 20:04 | mis à jour le 04 avril 2021 à 20:04

Chris Yapi, l'avatar le plus célèbre de Côte d'Ivoire, vient de s'attaquer à Alpha Blondy. L'artiste ivoirien s'en était violemment pris à Laurent Gbagbo peu après son transfère devant la Cour Pénale Internationale où il a été jugé pour "crimes contre l'humanité".

Côte d'Ivoire : Alpha Blondy dans le viseur de Chris Yapi

Le célèbre avatar Chris Yapi s'est illustré en Côte d'Ivoire en dévoilant de grands dossiers relatifs au gouvernement ivoirien. Il se présente comme un infiltré de la présidence ivoirienne. A travers une publication sur son compte Twitter, Chris Yapi a porté de vives critiques contre Alpha Blondy, un célèbre chanteur de la Côte d'Ivoire.

Pour lui, le chanteur de reggae ivoirien a gardé le silence depuis l'acquittement définitif de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

"Bonjour Alpha Blondy, Laurent Gbagbo a été acquitté par la CPI, toi tu dis quoi ? Tu parles plus ? Gbangban, Ouattara a créé là qui va prendre drap ? Ou bien c’est toi qui va prendre drap de la libération de Gbagbo. Vraiment l’homme n’est rien", a lâché Chris Yapi.

Par ailleurs, Chris Yapi invite Alpha Blondy à présenter ses excuses à l'ancien président ivoirien. Et pour cause, précise-t-il, "seul le pardon peut guérir la Côte d'Ivoire". Cependant, des fans de l'auteur de la chanson "Brigadier sabari" n'apprécient pas ces propos de Chris Yapi.

Chris Yapi, l'Avatar qui dérange la classe politique ivoirienne

Des fans d'Alpha Blondy menacent Chris Yapi

La véritable identité de Chris Yapi demeure encore un mystère. Des voix avaient désigné l'ex-président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, comme celui qui se cache derrière ce nom. Cependant, l'ex-patron des Forces nouvelles a nié ces allégations portées contre sa personne. Dans tous les cas, les propos de Chris Yapi à l'égard d'Alpha Blondy ont révolté des fans de l'artiste-chanteur.

Les amoureux de la musique de Koné Seydou (nom à l'état civil du reggaemen) ont remonté les bretelles à Chris Yapi. Ils lui ont intimé l'ordre de cesser ses attaques contre leur idole.

Il faut noter qu'Alpha Blondy avait tenu des propos complètement déplacés à l’encontre de Laurent Gbagbo. Il avait traité l'ancien président ivoirien de « fou » en utilisant ses réponses données par ce dernier aux juges de la CPI lors de sa première comparution. "Gbagbo Laurent que je connais un tout petit peu est malade. Écoutez-le bien. Voilà un Président de la République à qui on demande "quel est ton nom ?" au tribunal à la CPI. Il répond "vous pouvez m'appeler Gbagbo", "vous pouvez m'appeler Koudou", mais je me nomme "Koudou"."


Poursuivant, Koné Seydou, qui relayait les propos de l'ancien chef d'État ivoiriens à ses fans, imitait Laurent Gbagbo en disant ""Je ne sais pas si on dit Monsieur le Procureur ou Mme la procureur..." Mais on n'est pas là pour faire une dictée...", des hésitations qui pour Alpha Blondy révélaient des signes de démences chez le Woody de Mama, ce même qu'il fréquentait et qui lui donnait du respect lors de cérémonies officielles du temps où il était encore au pouvoir.

Maintenant qu'il a été acquitté des crimes pour lesquels il était poursuivi par la CPI, l'avatar Chris Yapi aimerait qu’Alpha Blondy revienne sur ses propos injurieux.

[embed]https://twitter.com/i/status/1378652314559516672[/embed]






Articles les plus lus