Laurent Gbagbo prend une importante décision pour son retour à Abidjan

Par Gary SLM
Publié le 06 avril 2021 à 12:21 | mis à jour le 06 avril 2021 à 12:21

Laurent Gbagbo a gagné son procès à la Cour pénale internationale (CPI) contre la procureure Fatou Bensouda. Le grand rival d'Alassane Ouattara, définitivement acquitté, envisage son retour à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. L'ancien président de la Côte d'Ivoire vient même de prendre une importante décision sur la question.

Laurent Gbagbo attendu à Abidjan, mais...

Le 31 mars 2021, la Cour pénale internationale a décidé de l'acquittement définitif de Laurent Gbagbo et de son ancien ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé. La CPI les a jugés pour crimes contre l'humanité commis pendant la crise postélectorale de 2010. Ces deux grandes figures de la classe politique ivoirienne sont désormais libres de rentrer dans leur pays.

Les partisans de l'ancien président attendent impatiemment le retour de leur mentor. En effet, l'époux de Simone Gbagbo a passé sept années de détention à La Haye loin de ses sympathisants. Cependant, acquitté par la cour, Laurent Gbagbo a décidé de ne pas se précipiter pour regagner les bords de la lagune Ébrié.

.

Ce que Gbagbo a confié à Assoa Adou

Dans un communiqué publié le 5 avril 2021, le père de Michel Gbagbo a convenu de s'en remettre aux dispositions que le greffe de la CPI est en train de prendre en vue de son retour sécurisé avec Charles Blé Goudé, comme instruit par les juges de la Chambre d'appel. C'est ce qui ressort d'une rencontre entre Laurent Gbagbo et Assoa Adou, le secrétaire général du FPI, à Bruxelles.

Toutefois, l'ex-président ivoirien a tenu à "renouveler ses vifs remerciements et son infinie gratitude" à tous ceux "qui se sont constamment mobilisés pour le triomphe de la vérité et du droit". "Le président Laurent Gbagbo assure ses compatriotes qu’il sera parmi eux incessamment", lit-on dans la note.


L'affaire Gbagbo close, en attendant le retour du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI), son avenir politique suscite de nombreuses interrogations chez les Ivoiriens. Le "Woody" de Mama, condamné à 20 ans de prison ferme par la justice ivoirienne, se remettra-t-il politiquement en selle ? L'opposant historique de feu Félix Houphouët-Boigny est attendu sur l'épineux problème de la réconciliation au sein de son parti politique.

Une information avait circulé à propos d'un accord entre le président déchu et son ancien Premier ministre Pascal Affi N'guessan. Le député de Bongouanou a rapidement démenti la nouvelle. Le camp Gbagbo devra donc attendre encore avant d'accueillir l'ancien détenu.






Articles les plus lus