Marcel Amon-Tanoh se fait lyncher sur la toile, les raisons

Par Gary SLM
Publié le 06 avril 2021 à 15:43 | mis à jour le 06 avril 2021 à 15:43

Marcel Amon-Tanoh a été récemment sous les feux de vives critiques sur la toile. L'ancien ministre des Affaires étrangères d'Alassane Ouattara n'a pas échappé aux accusations des internautes. L'homme politique souhaitait une joyeuse fête de Pâques aux Ivoiriens à travers un message. Que s'est-il réellement passé ?

Marcel Amon-Tanoh, l'opposant

En octobre 2020, l'opposition ivoirienne avait décidé de faire bloc contre Alassane Ouattara, en lice pour un 3e mandat à la tête de la Côte d'Ivoire. Henri Konan Bédié faisait figure de chef de file dans ce combat contre la réélection de son ancien allié au sein du RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Le patron du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire) avait lancé un appel à la désobéissance civile. Marcel Amon-Tanoh n'a pas hésité à rejoindre l'opposition pour dire "non" à la candidature du président sortant. Il était sorti de l'équipe gouvernementale courant mars 2020. Puis il avait annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de fin octobre.

"En tant qu’homme public ayant assumé de nombreuses responsabilités au service de mon pays, je me dois de m’adresser à vous directement, pour vous informer de ma démission du gouvernement", avait expliqué Marcel Amon-Tanoh.

Marcel Amon-Tanoh en plein meeting au Félicia, le 10 octobre 2020

La curieuse volteface du fils de Lambert Amon-Tanoh

Marcel Amon-Tanoh avait harangué les foules à un meeting de l'opposition au stade Félix Houphouët-Boigny. "Sachons nous remettre ensemble pour défendre la paix par la désobéissance civile", a-t-il recommandé. En outre, il a demandé à son ancien mentor de "libérer" la Côte d'Ivoire.

Curieusement, quelques mois après avoir tenu ces propos, Marcel Amon-Tanoh a retourné sa veste. En effet, cet ancien proche du président ivoirien a officiellement présenté ses excuses à l'époux de Dominique Ouattara. "J’ai conscience d’avoir profondément heurté le chef de l’État, à qui je tiens à présenter publiquement mes sincères excuses", a-t-il déclaré.


Marcel Amon-Tanoh a-t-il trahi le peuple ?

À l'occasion de la fête de Pâques, Marcel Amon-Tanoh a laissé un message aux Ivoiriens. Cependant, la note de l'ex-patron de la diplomatie ivoirienne a suscité une vive colère sur la toile. "Que le Sacrifice et la Résurrection de Jésus-Christ apportent la Paix et l’Amour dans vos foyers et dans notre Pays", a souhaité l'homme d'État.

Ces propos n'ont pas échappé à des internautes qui n'ont pas manqué de tirer à boulets rouges sur l'auteur. Ils reprochaient à Marcel Amon-Tanoh d'avoir trahi la lutte. "D'accord. Mais politiquement vous êtes grillé. Sinon après votre repentance et pardon à Ouattara, on attend toujours le plat de lentilles qu'il était censé vous offrir", a écrit un internaute. Amon-Tanoh a été la cible de plusieurs attaques très acerbes.






Articles les plus lus