CPI : Charles Blé Goudé ne tarit pas d'éloges pour ses avocats

Par Gary SLM
Publié le 07 avril 2021 à 12:07 | mis à jour le 07 avril 2021 à 12:07

Charles Blé Goudé est définitivement acquitté de toutes les charges de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Ainsi en a décidé la chambre d'appel de la Cour pénale internationale (CPI). Cet acquittement de l'ancien leader des jeunes patriotes est bien le fruit de la dextérité de ses avocats. Dans une publication sur Facebook, le codétenu de Gbagbo Laurent rend un vibrant hommage aux membres de sa défense.

Charles Blé Goudé à ses avocats : « Je n'ai malheureusement rien à vous offrir… »

31 mars 2021, la Chambre d'appel de la Cour pénale internationale (CPI) a tenu une audience décisive à La Haye. Il s'agissait pour le Juge-président Chile Esoe-Esuji et ses assesseurs de se prononcer sur l'appel interjeté par Fatou Bensouda. Aussi, le verdict est sans appel. Confirmation de la décision de la Chambre de première instance. Déboutant ainsi le bureau du procureur.

L’ex-président Laurent Gbagbo et l’ancien chef de la galaxie patriotique sont désormais libres. Acquittés de toutes les charges retenues contre eux par cette justice internationale. Crimes commis pendant la crise postélectorale de 2010-2011.

Me N'Dry Claver avec Laurent Gbagbo et Blé Goudé

15 janvier 2019, le juge-président de la chambre de première instance, Cuno Tarfusser, acquittait les deux Ivoiriens. Ordonnant par la suite leur mise en liberté immédiate. Mais à la suite de l'appel de la procureure Fatou Bensouda, les prévenus sont libérés sous conditions.

Les acteurs de la libération de Blé Goudé remerciés

La Belgique a répondu favorablement à la demande de Gbagbo, et accepte d’accueillir l’ancien président de l’État ivoirien. Quant à son filleul, il a certes été remis en liberté, mais restera à La Haye.

Cette dernière décision de la CPI consacre ainsi la clôture de ce procès marathon, après la déposition de 82 témoins. Des témoins à charge, envoyés par le bureau du procureur. Les accusés n’ayant plus eu besoin, ni la possibilité de faire comparaître leurs témoins. Des témoins à décharge.

Aussi, au terme de cette affaire, Charles Blé Goudé a tenu à témoigner sa gratitude. Gratitude envers tous ceux qui ont contribué à favoriser son acquittement. Tout d’abord le peuple ivoirien, ou du moins, les partisans de l'ancien président et ceux de son filleul. Ensuite, les avocats, membres de sa défense.

Les mots de Blé Goudé Charles à ses avocats

« MERCI À VOUS !!! Maitre KNOOPS (conseil principal), Maitre Claver N'dri (co-conseil), Maitre Josette Kadji (conseil associé). Je n'ai malheureusement rien à vous offrir. Tout simplement MERCI ! Merci d'avoir créé le possible là où les contrebandiers de l'histoire ont tenté d'imposer l'impossible; merci d'avoir restauré mon honneur; merci d'avoir sauvé ma vie », a déclaré l'ancien Secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) sur sa page Facebook.

Puis, il ajoute : « Plus que des avocats, vous avez été ma famille ici à La Haye, où je ne connaissais personne.

Merci Merci Merci!!! » Avant d'ouvrir une autre lucarne sur la liste des personnes à remercier. « Demain suivront les assistants légaux et les cases managers », a déclaré l'ancien ministre du dernier gouvernement de l'ex-président ivoirien.


La nécessaire réconciliation entre Ivoiriens

À noter que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé entendent rentrer à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Pour ce faire, les deux personnalités politiques ivoiriennes sont en discussion avec le RHDP, le camp Ouattara. Le chef d’Etat Alassane Ouattara a d’ailleurs commis une task force pour étudier les modalités de retour de ses compatriotes.

La classe politique ivoirienne espère donc que ce retour favorisera la réconciliation dans ce pays africain. Pays fondé par feu le Président Félix Houphouët-Boigny.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) d'Alassane Ouattara, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) d'Henri Konan Bédié, le Front populaire ivoirien (FPI), parti fondé par Gbagbo Laurent, ainsi que les autres partis politiques ivoiriens sont donc appelés à s'accorder les violons pour aller à une paix définitive.






Articles les plus lus