Bénin: Grosse colère contre Kerozen Dj après son soutien à Talon

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 07 April 2021 à 23:16 | mis à jour le 07 April 2021 à 23:16

Au Bénin, la presse proche de l’opposition a manifesté sa colère contre l’artiste ivoirien, Kerozen Dj, après un chant de ce dernier à la gloire de Patrice Talon, accusé d'avoir verrouillé le processus électoral dans son pays.

Bénin : Les raisons de la colère de la presse de l'opposition contre Kérozen Dj

« Patrice Talon grand Bâtisseur ; espoir de la jeunesse Agbono (surnom du président Talon) continue de faire du bien. (…) Pour rien comme ça on veut te changer, papa président grand travailleur, tu es bosseur, mais on te jalouse », tels sont les paroles de la chanson composée à la gloire du président béninois, candidat à sa propre succession, au scrutin présidentiel du dimanche 11 avril 2021.

Les paroles de cette chanson, en soutien à la campagne électorale du chef de l’exécutif béninois, ont tout de suite suscité une grosse colère au sein de l’opinion et de la presse béninoise proche de l’opposition.

Dans le cadre de cette élection présidentielle prévue le 11 avril 2021, le président sortant est accusé d’avoir verrouillé le processus électoral, pour s’assurer sa réélection.

Présidentielle : Patrice Talon accusé d'avoir verrouillé le processus électoral

À moins d’une semaine de la tenue dudit scrutin au Bénin , de violentes manifestations ont éclaté, mardi, dans plusieurs localités du pays, notamment dans la commune de Savè (centre-nord), fief de l'ancien président Boni Yayi, pour dire non à la « mascarade électorale » qui se profile.

« "Une dizaine de jeunes dépeçaient les installations du péage" pendant que "d'autres scandaient des slogans hostiles au président Patrice Talon", a raconté Simboti Tcheitcha Victorine, une automobiliste qui a dû "se replier vers Dassa", une ville voisine.

À Tchaourou, ville natale de l’ex-président béninois, rapporte France 24, de jeunes manifestants ont tenté d'attaquer un véhicule militaire, mais "le conducteur et le véhicule n'ont subi aucun impact et sont revenus à la base".

À cette élection prévue, le 11 avril prochain, le président Patrice Talon, au pouvoir depuis 2016, est le seul candidat de poids. Il aura face à lui, deux adversaires pratiquement inconnus. Les principales figures de l’opposition, vivent soit en exil ou ont vu leurs dossiers de candidature, rejetés.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus