Guillaume Soro ne lâche pas prise. L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne en conflit avec Alassane Ouattara continue de donner la voix depuis son exil. Au moment où le chef de l’État forme son gouvernement, l’ex-député de Ferké mobilise ses troupes à Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire.

Quand Guillaume Soro quittait Ouattara

Alassane Ouattara et Guillaume Soro ont rompu les relations depuis longtemps. Le fondateur de Générations et peuples solidaires (GPS) avait refusé de rejoindre le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) à l’appel de son ancien mentor. En effet, alors qu’il occupait la fonction de chef du Parlement ivoirien, l’ancien chef rebelle n’a pas montré de disposition pour rejoindre le parti unifié.

Il n’en fallait pas davantage pour irriter le camp Ouattara. Finalement, Guillaume Soro a annoncé sa démission du perchoir. « J’étais face à un dilemme. Trahir mes convictions, donc sauver un poste confortable, ou descendre de mon piédestal et rendre ma démission de mes fonctions, afin de pouvoir me regarder dans une glace », a dit le patron de la rébellion de 2002 avant de rendre le tablier.

Depuis le 23 décembre 2019, Guillaume Soro, visé par un mandat d’arrêt international, vit en exil dans l’hexagone. La justice ivoirienne a même condamné l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo à 20 ans de prison ferme pour recel de biens publics détournés et de blanchiment de capitaux. Il n’empêche que loin de ses partisans, l’ex-chef de la rébellion mène la lutte contre le président ivoirien.

Guillaume Soro, ex-chef rebelle ivoirien

Ce que Soro prépare à Bouaké

Alassane Ouattara a formé son nouveau gouvernement le mardi 6 avril 2021. L’époux de Dominique Ouattara a immédiatement mis l’équipe du Premier ministre Patrick Achi en mission. Quelques jours seulement après, la Coordination des mouvements et associations de soutien à Guillaume Soro (CMA-GKS) se lance à l’assaut de Bouaké.

Samedi 10 avril 2021, les proches de Guillaume Soro tiennent une caravane nationale de rassemblement et d’échange au centre culturel Jacques Aka de ladite ville. La rencontre porte sur le thème « Soro Kigbafori Guillaume, enjeux théoriques et défis générationnels à l’aune de la reconfiguration de l’espace politique en Côte d’Ivoire ».