Faure Gnassingbé n’a pas gagné l’élection présidentielle de 2020, soutient fermement Agbéyomé Kodjo. L’ancien Premier ministre du Togo assure qu’Emmanuel Macron sait pertinemment que l’actuel président togolais a perdu le processus électoral.

Faure Gnassingbé chez Macron, Agbéyomé crache sur sa victoire

Faure Gnassingbé a posé les pieds sur le sol parisien le mercredi 7 avril 2021 pour une visite d’ État. Le président de la République du Togo et son homologue Emmanuel Macron échangeront sur des sujets d’intérêt commun. Cette visite intervient dans le cadre de la redynamisation du partenariat entre la France et le pays d’Eyadema.

Depuis son exil, Agbéyomé Kodjo juge la présence du chef d’État togolais à l’Élysée. L’ex-Premier ministre a dénoncé la visite de Faure Eyadéma auprès d’Emmanuel Macron.  « Macron sait que Faure Gnassingbé n’a pas gagné le dernier scrutin présidentiel de 2020 au Togo. Le reste relève d’un jeu qui appelle à des questionnements », a-t-il écrit sur Twitter.

L’ancien député a également fait savoir qu’ « être faussaire à tous les étages d’une élection perdue, violenter le vrai vainqueur, qui dit non à un gré à gré et vouloir se donner une légitimité par une photo à l’Élysée, est une escroquerie ».

Agbéyomé Kodjo a poursuivi en ajoutant que « le choix du peuple doit être respecté », car « il y va de l’honneur de la France ». Ce pays voisin du Burkina Faso a connu sa dernière élection présidentielle le 22 février 2020. Selon la vérité des urnes, le président sortant a été proclamé réélu pour un 4e mandat.

Faure Gnassingbé l’a remporté dès le premier tour en remportant 72,36 % des suffrages exprimés contre 18,37 % pour Agbéyomé Kodjo, le chef de file de l’opposition. C’est ce qui ressort des résultats officiels proclamés par la Cour constitutionnelle. Le Togo a vu naitre une crise politique pendant laquelle la victoire de Faure. Ses adversaires contestent sa victoire.