Mankono: Dosso Moussa refoulé aux obsèques du député Hassan Fofana

Par David Yala
Publié le 09 April 2021 à 14:14 | mis à jour le 09 April 2021 à 14:14

Dosso Moussa, ancien ministre des Ressources animales et Halieutiques, est l’objet de critiques acerbes à Mankono, département du district du Woroba (cendre ouest de la Côte d’Ivoire). Et pour cause…

Mankono: Pourquoi l’ancien Ministre Dosso Moussa est-il si détesté depuis le décès du député Hassan Fofana?

Député sortant de la circonscription électorale de Mankono, commune et sous-préfecture, Dosso Moussa a été battu lors des élections législatives du 06 mars 2021. Ce cadre du RHDP (parti au pouvoir) avait été déchu de son poste de député par le candidat indépendant, Hassan Fofana, lui aussi militant du RHDP. Dosso Moussa avait ainsi obtenu 4290 voix, soit 39,74% des suffrages exprimés contre 5371 voix, soit 49,75%, pour le vainqueur Hassan Fofana.

Mais la joie du nouveau député de Mankono ne sera que de courte durée. Le vendredi 2 avril 2021, Hassan Fofana décéde de façon inattendue dans une clinique à Abidjan. Son décès qui intervient moins d’un mois après celui du Premier ministre Hamed Bakayoko, a plongé le district du Woroba d’où il est originaire, dans une grande tristesse. Opérateur économique, feu Hassan Fofana, présenté comme un maniaque des affaires, était engagé dans plusieurs actions de développement dans le département de Mankono.

Selon ses proches, l’homme était en train de réaliser un gigantesque projet d’investissements de plus d’un milliard 600 millions FCFA à Mankono. Un projet qui visait la construction d’un lycée d’excellence, la construction de banque et de pompes de distribution gratuite d’eau. Un gigantesque projet qu’il n’aura malheureusement pas eu le temps de terminer.

Dosso Moussa, adversaire politique ou ennemi d’Hassan Fofana?

Alors que les cérémonies funéraires du député élu de Mankono ont démarré, Dosso Moussa a subi un véritable camouflet alors qu’il partait prendre sa part de deuil. Le candidat malheureux du RHDP aux dernières législatives à Mankono, a été prié de rebrousser chemin, le jeudi 8 avril 2021 à Adjamé-Williamsville où se trouve le domicile familial du défunt. Selon le journal Dernière Heure Monde, des jeunes surexcités ont barricadé la voie d'accès à la résidence des Fofana. Sommant le long cortège de l'ancien ministre de Ouattara, à faire demi-tour.

L'intervention les doyens d'âge de la famille Fofana n'a pu calmer la colère des jeunes prêts à en découdre avec l'ex-collaborateur de Guillaume Soro lors de la rébellion déclenchée en septembre 2002. « Dosso Moussa ne rentrera pas chez nous ici. Lors des élections législatives, ses partisans ont empêché notre leader Hassane Fofana, de battre campagne dans son quartier à Tonhoulé (Mankono), au vu et au su de ses parents. En plus de cela, ses mêmes partisans ont, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, prédit qu'un malheur s'abattrait sur Hassan. Et effectivement, le député est décédé moins d'un mois après sa brillante victoire face au ministre. C'est pour toutes ces raisons, que nous ne voulons pas voir Moussa Dosso chez nous», s'est justifié un des manifestants.

« Nous en avons gros sur le cœur. Dosso Moussa pourra repasser une fois pour présenter ses condoléances. Pour le moment, nous continuons de pleurer notre frère », a ajouté une manifestante, en pleurs. Selon notre source, c’est sous la protection rapprochée des éléments de la police du 11è arrondissement de Williamsville, que l'ancien ministre des Ressources animales et halieutiques, a quitté les lieux. Décédé le 02 avril, Hassan Fofana sera inhumé le 15 avril 2021 au cimetière de Williamsville. Le 18 avril à Mankono, se déroulera la cérémonie de sacrifices du 7è jour.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus