Nouveau gouvernement : Une ONG dénonce l'absence de la société civile

Par K. Richard Kouassi
Publié le 09 April 2021 à 14:43 | mis à jour le 09 April 2021 à 14:43

Le nouveau gouvernement ivoirien est connu depuis le mardi 6 avril 2021. L'équipe gouvernementale conduite par le Premier ministre Patrick Achi comprend 37 ministres et 4 ministres d'Etat. L'ONG internationale Afrique Impact, dirigée par Guy Paramour, dénonce l'absence de la société civile.

Afrique Impact critique le nouveau gouvernement de Ouattara

Le nouveau gouvernement de Patrick Achi enregistre l'entrée de 13 nouveaux ministres. Il faut noter aussi le départ de 18 anciens ministres. Alassane Ouattara a procédé à la nomination de huit femmes. Pour la première fois en Côte d'Ivoire, une femme occupe le poste de ministre des Affaires étrangères. En effet, Kandia Camara succède à Ally Coulibaly dans cette fonction. L'ex-ministre de l'Éducation nationale a un rang de ministre d'Etat.

Pour l'ONG internationale Afrique Impact, "la majorité des ministres du gouvernement ivoirien précédent sont reconduits. C'est à croire qu'il y a un manque criant d'intellectuels dotés de compétence au RHDP". Son président Guy Paramour estime que le chef de l'État aurait pu "renouveler les différents ministres afin d'avoir une approche et une gestion différentes pour une efficacité dans le travail".

Il poursuit pour faire remarquer que l'entrée de la société civile dans le nouveau gouvernement aurait été un apport au développement durable, car elle a un regard différent sur la vie politique. Guy Paramour a aussi soutenu que les dossiers prioritaires du chef du gouvernement doivent être le système éducatif, le problème du foncier et la réconciliation nationale. Le patron d'Afrique Impact milite pour que le nouveau Premier ministre oeuvre pour de meilleures conditions de santé des Ivoiriens et la réhabilitation des centres de santé publics.

Sur le chapitre du retour de Laurent Gbagbo à Abidjan, Afrique Impact salue la décision du président de la République. En effet, le président ivoirien favorise l'entrée du fondateur du Front populaire ivoirien (FPI). "Les Ivoiriens ont beaucoup souffert et il faut qu'on aille de l'avant. Que chaque citoyen jouisse de ses droits. La CPI a innocenté le président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Ils doivent jouir de cette liberté", a dit Paramour.

Le premier Conseil des ministres du gouvernement Achi I a eu lieu le mercredi 7 avril 2021 au palais de la présidence.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus