Retour de Gbagbo: Stéphane Kipré plaide son cas auprès de Ouattara

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 12 April 2021 à 18:37 | mis à jour le 12 April 2021 à 18:37

Stéphane Kipré, président de l' Union des nouvelles générations (UNG), sera bientôt de retour en Côte d'Ivoire, après 10 ans passés en exil, dans l' Hexagone. Il avait quitté la Côte d'Ivoire au plus fort de la crise militaro-politique de 2010-2011.

 

Stéphane Kipré met fin bientôt à son exil

Après 10 années passées en exil en France, Stéphane Kipré, gendre de l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, regagnera bientôt la Côte d'Ivoire. C'est le concerné lui-même qui a donné la nouvelle, dans un post relayé sur les réseaux sociaux, lundi 12 avril 2021. " Aujourd'hui, 12 avril 2021, je voudrais vous annoncer que j’ai décidé de mettre fin à mon exil politique. 10 ans après, j’ai décidé de rentrer dans mon pays pour prendre ma place dans l’Opposition constructive. Dans l’Opposition avec force de proposition pour le développement de notre pays, la Côte d’Ivoire", a annoncé le gendre de Laurent Gbagbo.

"Dans les jours à venir, je verrai avec ma famille biologique, ma famille politique et les autorités ivoiriennes, des dispositions pratiques à prendre pour mon retour en Côte d’Ivoire, sur la terre de mes ancêtres", a-t-il poursuivi. Le président de l' UNG avait quitté Abidjan, sur la pointe des pieds, au lendemain de la chute du régime Gbagbo.

L'annonce de son retour au bercail, coïncide avec la confirmation de l'acquittement, le 31 mars dernier, de Laurent Gbagbo. La Chambre d'appel de la Cour pénale internationale (CPI) a définitivement acquitté Gbagbo et Charles Blé Goudé, des lourdes charges de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, qui pesaient sur eux.

Le président de l' UNG plaide le cas des exilés et autres prisonniers politiques

"Ce jour du 12 avril 2021, en écrivant ce texte, j’ai une pensée pour ceux des nôtres, encore à cette heure, qui croupissent dans les geôles de la Côte d’Ivoire. Ma joie aurait été totale si à l’issue de ces 10 ans d’exil, à l’instar de la libération du Président Laurent Gbagbo, notre combat avait aussi abouti à la libération de tous les prisonniers politiques des crises post-électorales de 2010 et préélectorales de 2020", a déclaré Stéphane Kipré.

Le gendre de Laurent Gbagbo plaide pour que le président Alassane Ouattara jette un regard conciliant sur la situation des prisonniers et autres exilés politiques, à l'image des deux ex-accusés de la CPI, qu'il prévoit de favoriser les retours à Abidjan. "L’occasion pour en appeler aux autorités ivoiriennes afin qu’elles aillent encore plus loin, de la bonne intention exprimée sur le retour du Président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire, pour libérer tous les prisonniers politiques. Afin de nous permettre de tourner définitivement cette page sombre de notre pays. Il est temps que, main dans la main, nous puissions ensemble bâtir une nation ivoirienne soudée et réconciliée", a-t-il fait savoir.

Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP, réélu en octobre 2020 à un troisième mandat présidentiel, a indiqué le 8 avril 2021, que « MM. Gbagbo et Blé Goudé sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent ». Assurant que "Des dispositions seront prises pour que Laurent Gbagbo bénéficie, conformément aux textes en vigueur, des avantages et indemnités dus aux anciens présidents de la République.»




Afficher les commentaires
Articles les plus lus