France: 1 mort dans une fusillade devant l’hôpital parisien Henry Dunant

Par Eugène SAHI
Publié le 12 April 2021 à 17:15 | mis à jour le 12 April 2021 à 17:15

Une fusillade devant l’hôpital parisien Henry Dunant dans le 16e arrondissement de Paris, a fait un mort et un blessé, ce lundi 12 avril, a-t-on appris de source policière. Aucun élément n'a été donné à ce stade sur les circonstances des tirs.

Des tirs entendus devant l’hôpital parisien Henry Dunant

Des coups de feu ont été signalés ce lundi midi devant l’hôpital Henry Dunant, faisant deux victimes par balles qui ont été prises en charge par le personnel de l’hôpital. « Une personne est décédée et il y a un blessé grave », ont précisé les pompiers. Selon des sources concordantes, le tireur s'est enfui à bord d'un deux roues avec un complice. Ce véhicule, de modèle T-Max, était dépourvu de plaque d'immatriculation, a appris France Télévisions. Les deux hommes sont actuellement recherchés. A ce stade par des enquêtes, aucun élément n’a été donné sur les circonstances des tirs.

Cet établissement, situé près de la Porte de Saint-Cloud, est un hôpital gériatrique et également actuellement un centre de vaccination contre le Covid-19. Les policiers du 1er District de police judiciaire (DPJ) ont été saisis de l’enquête. Le parquet de Paris a ouvert une enquête des chefs d'"assassinat" et "tentative d'assassinat".

 

Fusillade à l’hôpital parisien Henry Dunant, 48 heures après le braquage du Palace de George V

Le palace George V a été la cible de deux hommes armés, le jeudi 8 avril vers 21h30. Ils ont dérobé des bijoux de grande marque, avant de prendre la fuite. Au moins 100 000 euros, c'est le montant du butin des deux braqueurs, qui ont attaqué le palace George V jeudi soir, vers 21h30, l'hôtel de luxe, situé sur les Champs-Elysées, à Paris.

Selon le Parisien, l'un d'eux portait un casque, une veste et un jogging noir, une cagoule, des chaussettes blanches et un sac en bandoulière, dans lequel se trouvait une hache pour casser les vitrines. Il a menacé les deux employés présents dans le hall avec son arme, avant de faire main basse sur les bijoux.

Son complice l'attendait devant le palace, sur un scooter TMax, prêt à démarrer. Tous deux se sont enfuis. Personne n'a été blessé. L'enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus