Éducation nationale: Mariatou Koné va rompre avec la méthode Kandia

Par David Yala
Publié le 14 April 2021 à 10:18 | mis à jour le 14 April 2021 à 10:18

Mariatou Koné, nouvelle ministre de l'Éducation nationale de Côte d’Ivoire, annonce pour bientôt, les états généraux de l'école ivoirienne. Un bonne nouvelle, selon plusieurs observateurs.

Mariatou Koné : "Je m'engage à apporter les améliorations nécessaires..."

La Côte d'Ivoire a un nouveau gouvernement depuis début avril dernier. Anciennement Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, professeur Mariatou Koné a été nommée nouvelle ministre de l'Education Nationale et de l'alphabétisation.

Elle remplace à ce poste, Kandia Kamissoko Camara, nommée ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora. Après 10 années passées à la tête du système éducatif ivoirien. Même si la désormais Ministre d’État Kandia Camara semble se satisfaire des actions réalisées et des acquis obtenus depuis 2011, il n'en demeure pas moins que beaucoup de choses restent à faire pour l’école ivoirienne.

Et cela, Mariatou Koné l'a si bien compris, que la nouvelle ministre de l'Éducation nationale de Côte d'Ivoire, annonce les états généraux de l'école ivoirienne. En tout cas, c'est ce qui est ressorti de la cérémonie de passation de charges qui s'est tenue au Plateau en présence du Secrétaire Général Adjoint du gouvernement; de Koffi N’guessan, le nouveau Ministre de l'enseignement technique et de la formation professionnelle; et de Brice Kouassi, le secrétaire d'État chargé de la modernisation de l’administration.

Pourquoi Mariatou Koné envisage des états généraux de l'école ivoirienne

"J'envisage d'organiser immédiatement des rencontres avec des entités qui peuvent contribuer par leurs idées, expériences et compétences, à m'aider à relever la mission qui m'est confiée", a informé Mariatou Koné. Pour la nouvelle patronne de l'école ivoirienne, le meilleur encadrement de la jeunesse, ne peut se faire en dehors des qualités telles que la performance, la qualité, le mérite, la transparence et l'équité.

C'est pourquoi, elle n'a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance au chef de l'État Alassane Ouattara et au Premier Ministre Patrick Achi pour cette confiance renouvelée en lui confiant le portefeuille de l'éducation nationale et de l'alphabétisation.

« Je m'engage à consolider les acquis et à apporter les améliorations nécessaires à l'effet de rendre notre système éducatif toujours plus performant en matière d'offre, en matière d'accès, en matière de qualité », a-t-elle rassuré.

Selon son service de communication, Mariatou Koné traduit, par ces mots, son engagement à œuvrer au rayonnement de l'école ivoirienne conformément à la vision du Président de la République Alassane Ouattara.

Un rayonnement qui, selon elle, devrait passer avant tout par l'implication de tous les acteurs du système éducatif ainsi que les partenaires. D'où son appel à la tenue prochaine d'un diagnostic d'envergure matérialisé par des états généraux ou encore des assises de l'éducation et de l’alphabétisation.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus