Menace terroriste: Jeannot Ahoussou appelle à un sursaut national

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 14 April 2021 à 11:48 | mis à jour le 14 April 2021 à 11:48

Jeannot Ahoussou, président du Sénat ivoirien, a appelé, mardi, les populations ivoiriennes à un sursaut national, afin de faire face à la menace terroriste.

Menace terroriste : Ahoussou Jeannot appelle à "l'union sacrée" de tous les Ivoiriens

29 mars 2021, le poste frontalier de Kafolo et le poste de gendarmerie de Téhini, proches de la frontière avec la Burkina Faso, ont été la cible d'une double attaque armée attribuée à des jihadistes. Tous s'accordent à le dire. La menace terroriste est bien réelle en Côte d'Ivoire.

Le président Alassane Ouattara et son gouvernement en sont bien conscients et s'activent à apporter la riposte adéquate. Pour Jeannot Kouadio Ahoussou, président du Sénat, il appartient aux Ivoiriens de s'unir pour ensemble faire face au drame qui guette de près la nation.

"Les attaques de Kafolo et de Téhini doivent tous nous interpeller et nous inviter à un patriotisme positif pour la protection de notre pays et de ses institutions", a interpellé l'ancien Premier ministre ivoirien.

"OUI, il convient de taire nos querelles politiciennes pour protéger la Côte d’Ivoire et nous éviter le drame que vivent certains de nos pays frères du fait de ces agressions", a poursuivi M. Ahoussou. Les attaques des positions des forces de défense et de sécurité ivoiriennes, ont déjà fait au moins 20 morts dans les rangs de la grande muette.

Le 12 avril dernier, la détonation d’une charge explosive au passage d’un véhicule de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire, sur le tronçon petit Nassian-Kafolo dans l’extrême Nord ivoirien, a causé des frayeurs. Cet incident n’a fait, certes, aucune victime mais assez préoccupant pour nécessiter un sursaut national, selon le président du Senat ivoirien.

Le sursaut national, une nécessité pour faire face à la menaceterroriste

" OUI, fiers Ivoiriens, le pays nous appelle. Le sursaut national est possible face ces attaques terroristes à nos frontières. Du haut de cette tribune, je voudrais encore une fois appeler à l’union sacrée des enfants de ce pays autour de la Côte d’Ivoire", a exhorté Ahoussou Jeannot.

"Cultivons avec hardiesse les valeurs de pardon, de justice et de paix qui constituent des attentes légitimes des générations futures. Soyons des apôtres de la paix et de la cohésion sociale dans nos Régions, villes et hameaux", a-t-il recommandé.

Le transfuge du PDCI-RDA demeure en effet convaincu que la construction d’une nation appelle beaucoup de patience, d’abnégation et de sacrifices. C'est pourquoi, il a appelé les populations à tourner le dos aux idées et autres comportements confligènes.

"OUI, il convient de taire nos querelles politiciennes pour protéger la Côte d’Ivoire et nous éviter le drame que vivent certains de nos pays frères du fait de ces agressions", se convainc-t-il.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus