Zouarké au Tchad: Des rebelles "déterminés à marcher sur N'Djamena"

Par Eugène SAHI
Publié le 14 April 2021 à 13:15 | mis à jour le 14 April 2021 à 13:15

Le Tchad, en attente des résultats provisoires de l'élection présidentielle du dimanche, devra compter aussi avec des groupes rebelles "déterminés à marcher sur N’Djaména très bientôt “, selon leur Porte-Parole de l’alliance Abdallah Chidi Djorkodei.

Tchad: Plusieurs provinces tombées aux mains de la rébellion

Le Nord du Tchad est en proie à une offensive des rebelles du Fact. Selon l’armée, des assaillants ont fait une incursion dans la zone de Zouarké dans la province de Tibesti, à environ 1.000km de la capitale N'Djamena, dimanche, jour de l'élection présidentielle. Le maréchal-président Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est assuré de remporter la présidentielle du 11 avril au Tchad.

Le scrutin s’est déroulé dans un contexte sécuritaire très tendu. "Plusieurs colonnes de véhicules, lourdement armés, en provenance de Libye, ont fait une incursion à l'intérieur du Tchad pour attaquer le 11 avril aux environs de 18 heures le poste frontalier de douane de Zouarké", dans la province du Tibesti, à environ 1.000 kilomètres de la capitale N'Djamena, a écrit Chérif Mahamat Zene.

Le lundi matin, plusieurs localités du Nord tchadien seraient déjà tombées aux mains de la rébellion. C’est également via un communiqué rendu public vendredi 8 avril que le Front pour l’Alternance et le Concorde au Tchad (FACT), a fait part de sa constitution.

Le mouvement rebelle a vu le jour dans le Nord du pays avec pour objectif affiché, bouter hors du fauteuil présidentiel, Idriss Deby Itno. Ce dernier, au pouvoir depuis 1990 se représente pour la cinquième fois au prochain scrutin présidentiel.

Pour le FACT, il n’en est pas question, comme le laisse entendre le communiqué qu’il a rendu public indiquant que le mouvement a pour objectif ” la réalisation des aspirations fondamentales du Peuple tchadien (…) et la concrétisation de l’alternance politique”. En termes clairs, chasser Idriss Deby du pouvoir par tous les moyens.

Tchad: Que devient l’ ” Alliance et Entente ”, l’Etat-major unifié?

Le mouvement politico-militaire, qui n’est autre que la branche dissidente de l’ex-Union des forces pour la démocratie et le développement (Ufdd), revendique près de 1500 hommes. Elle a pour base arrière, l’extrême-nord du Tchad, frontalier avec la Libye.

Ces quatre mouvements politico-militaires se sont réunis le 28 mars 2021 pour matérialiser leur union au sein d’un regroupement militaire dénommé ” Alliance et Entente ” pour fédérer leurs forces et mettre en place un état-major unifié ainsi qu’une cellule de communication.

Il s’agit des mouvements politico-militaires: Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR); Front de la Nation pour la Démocratie et la Justice au Tchad (FNDJT); Union des Mouvements pour la Démocratie et le Développement (UMDD), Union Nationale pour le Changement (UNC).

” Nous sommes déterminés à marcher sur N’Djaména très bientôt “, a déclaré le Porte-Parole de l’alliance Abdallah Chidi Djorkodei à la Voix de l’Amérique (VOA).




Afficher les commentaires
Articles les plus lus