Titrologie: "Amadé Ouérémi paie seul les massacres de l’Ouest"

Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 16 April 2021 à 11:59 | mis à jour le 16 April 2021 à 11:59

Titrologie du 16 avril 2021. Le verdict de l' Affaire Amadé Ouérémi contre le Ministère public, livré jeudi, domine l' actualité relayée par les journaux ivoiriens, dans leurs publications du jour.

Titrologie du 16 avril 2021: "La Justice a bloqué la comparution des chefs militaires"-Titrologue

L'Affaire Amadé Ouérémi contre le Ministère public a livré son verdict. L'ancien supplétif des Forces pro-Ouattara est reconnu coupable des massacres perpétrés au quartier Carrefour de Duékoué, entre 2010 et 2011.

La Justice ivoirienne a prononcé une condamnation à perpétuité à l'encontre de l' ex-seigneur de guerre en dépit de la demande de son avocate Me Rosine Séripka, qui exigeait la comparution à la barre des ex-chefs de guerre nommément cités par l'accusé. " Amadé Ourémi paie seul les massacres commis à l'ouest", écrit le Nouveau Réveil.

" La Justice a bloqué la comparution des chefs militaires", retient Notre Voie. " Une seule personne ne peut commettre un génocide", lit-on à la manchette de Le Bélier. Dernière Heure Monde, quant à lui, tente de démontrer la nécessité d'engager des poursuites contre les ex-chefs rebelles cités.

"La chefferie de Gagnoa dribble Dano Djédjé et sa délégation"-Titrologue

Dans la titrologie de ce vendredi 16 avril 2021, le titrologue peut également s'informer sur les préparatifs du retour en Côte d'Ivoire, de Laurent Gbagbo, l'ancien chef de l' Etat ivoirien récemment acquitté des charges de crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

" La chefferie de Gagnoa dribble Dano Djédjé et sa délégation", informe l' Inter. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé définitivement acquittés, plus rien ne devrait s'opposer à leur retour au pays. Pour Dernière Heure Monde, deux options restent aux deux ex-accusés.

D’abord, la suite que voudra bien donner le pouvoir d' Abidjan, à leur condamnation par contumace à 20 ans de prison par le tribunal d' Abidjan; ensuite, les avantages dont pourrait bénéficier l'ex-président, une fois rentré au pays.

On note, toujours dans la titrologie de ce vendredi, l'appel lancé par un guide religieux musulman qui demande la libération des prisonniers politiques. "Un Imam envoie un message fort à Ouattara", lit-on à la Une du Quotidien d' Abidjan. Le Bélier abonde dans le même sens: "Deux Imams se révoltent et chargent le RHDP".




Afficher les commentaires
Articles les plus lus